Un triplé de Simion déstabilise Zurich

Le 2-1 décisif de Dario Simion ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Grâce à un triplé de Dario Simion, Zoug est revenu à 3-2 dans la finale de National League. Le champion en titre s'est imposé 4-1 pour prolonger la série vendredi à Zurich.

On pourrait sous-titrer ce cinquième acte: la revanche de Dario Simion. Malheureux lors des défaites zougoises au début de cette série avec quelques montagnes manquées, l'attaquant tessinois s'est racheté. Et de quelle façon! Buteur lundi au Hallenstadion, l'ailier de la première ligne zougoise a inscrit les trois premiers buts de sa formation.

Si l'égalisation de la 38e a eu un effet euphorisant sous les casques des hommes de Dan Tangnes, que dire du 2-1 de la 52e et alors que les joueurs de Suisse centrale étaient en infériorité numérique! Mais sur ces deux actions, il convient de souligner le travail exceptionnel de Jan Kovar. Passeur hors pair, le Tchèque de la Bossard Arena a mené sa ligne en patron.

Malgin encore buteur

Zoug aurait cependant dû se mettre à l'abri avant le troisième tiers. La fin de la première période fut houleuse avec deux fautes zurichoises qui ont conduit à un 5 contre 3. Le futur Lausannois Marco Pedretti a percuté Reto Suri genou contre genou et c'est le Zougois qui a dû être soutenu pour rentrer au vestiaire, alors que l'attaquant jurassien a écopé de 5 minutes de punition, assorties d'une méconduite de match. Puis dans la foulée, c'est Yannick Weber qui s'est fendu d'un coup de hache sur Grégory Hofmann.

Mais malgré cette double infériorité numérique, les Lions ont tenu le choc en faisant preuve d'une magnifique abnégation. Certainement galvanisés par ce morceau de bravoure, les hommes de Rikard Grönborg ont été récompensés à la 31e par une réussite de l'inévitable Denis Malgin. L'ancien joueur du LHC a récupéré le puck à la bleue zougoise en étant quasiment arrêté. Mais en trois coups de patin, le centre aux racines russes a débordé Hansson avant de mystifier Genoni au premier poteau.

Sigrist peut s'en vouloir

Les Zurichois peuvent se mordre les gants, eux qui sont passés tout près du KO. Mais à la 35e, Nico Gross a sauvé le 0-2 de Justin Sigrist en plaçant sa canne devant la ligne de but. Sans cette intervention salvatrice, le sort de cette finale en aurait très certainement été jeté. Le jeune attaquant des Lions a encore eu une chance en or de donner l'avantage à ses couleurs. Cela s'est passé à la 45e, mais le tir du Zurichois a terminé sa course sur le poteau droit de Genoni.

Avec ces deux victoires de rang, les Zougois se rendront pleins de confiance vendredi soir au Hallenstadion. Ce sont pourtant les Zurichois qui possèdent les meilleures chances de remporter le titre. Rappelons qu'il n'y a jamais eu d'équipe capable de remonter un score de 3-0 en finale du championnat de Suisse. Les quatre fois où cela s'est produit, ce fut à chaque fois en quarts de finale, la dernière occurrence datant de cette année avec le retour de Davos face à Rapperswil.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus