Priska Nufer, inattendue gagnante de la deuxième descente

Priska Nufer a signé un superbe exploit dimanche à Crans-Montana ©KEYSTONE/AP/Giovanni Auletta
Ski alpin
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Priska Nufer a fait bien mieux que confirmer sa 4e place décrochée samedi à Crans-Montana.

L'Obwaldienne de 30 ans a tout simplement cueilli son premier succès en Coupe du monde, pour son 144e départ, en s'adjugeant dimanche la deuxième descente disputée dans la station valaisanne.

"Il n'y a pas de mots pour décrire ce que je ressens", a lâché une Priska Nufer forcément très émue. "C'est beau de pouvoir me réjouir une fois de la sorte, et de ne pas seulement avoir à regretter ce qui n'a pas fonctionné", a poursuivi l'Obwaldienne, qui efface de la plus belle des manières ces récents déboires.

"Tout est possible"

"C'est incroyablement beau de vivre ça. Cela montre que l'on doit toujours regarder de l'avant et croire en son étoile, que tout est possible", a poursuivi Priska Nufer, qui a souffert du Covid en janvier et a vécu des JO de Pékin compliqués en n'étant retenue ni pour la descente ni pour le super-G.

A l'aise sur une piste du Mont-Lachaux où elle avait obtenu ses deux meilleurs résultats en carrière avant ce week-end de rêve (6e en super-G et 7e en descente l'an passé), Priska Nufer a devancé de 0''11 la gagnante de la veille Ester Ledecka (2e) et de 0''23 Sofia Goggia (3e). Celle-ci prend du même coup le large au classement de la discipline.

Priska Nufer a ainsi, comme elle l'espérait, pu profiter d'un meilleur dossard que celui porté la veille (le no 30) pour signer l'exploit le plus inattendu de la saison chez les dames. Elle a offert au ski féminin suisse sa quatrième victoire dans cette Coupe du monde 2021/22, la troisième en descente après celles fêtées par Lara Gut-Behrami à Zauchensee et par Corinne Suter à Garmisch.

Suter à 75 points de Goggia

Dixième samedi, Corinne Suter s'est bien reprise pour obtenir le 4e rang, à 0''27 de Priska Nufer. Mais la championne olympique de descente a sans doute laissé filer le Globe de la discipline: la Schwytzoise accuse désormais 75 points de retard sur Sofia Goggia. Or, il ne reste plus que la descente des finales de Courchevel/Méribel à disputer.

Deux autres Suissesses ont pris place dans le top 10. Michelle Gisin, qui s'était classée 7e la veille, a terminé au 8e rang, concédant 0''43 à l'héroïne de la journée. Sixième samedi, Joana Hählen doit pour sa part se contenter d'une 9e place (à 0''46). Affaiblie par une grippe, Lara Gut-Behrami a quant à elle échoué hors du top 15, 24 heures après avoir connu l'élimination.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus