Odermatt 2e du géant de Kransjka Gora et avec le petit globe

Marco Odermatt 2e et soulagé d'avoir le globe du géant ©KEYSTONE/EPA/ANTONIO BAT
Ski alpin
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Marco Odermatt a pris la 2e place du géant de Kranjska Gora. Comme à Alta Badia, seul Henrik Kristoffersen a pu battre le Nidwaldien, ex-aequo avec le Norvégien Lucas Braathen à 0''33.

Marco Odermatt a pris la 2e place du géant de Kranjska Gora. Comme à Alta Badia, seul Henrik Kristoffersen a pu battre le Nidwaldien, ex-aequo avec le Norvégien Lucas Braathen à 0''33.

On a senti de la retenue dans son ski et un immense ouf de soulagement lorsqu'il a franchi la ligne et qu'il a vu du vert. Car oui, le Federer des lattes remporte le globe du géant en attendant celui du classement général.

La pression sur les épaules d'Odi était écrasante. Comme elle l'était à Adelboden et à Yanqing lors des JO. Avec ce globe en poche, le premier dans la discipline pour la Suisse depuis Didier Cuche en 2009, le Mozart d'Hergiswil rejoint Heini Hemmi, Joël Gaspoz, Pirmin Zurbriggen, Michaël von Grünigen et donc le Neuchâtelois.

A voir comment il se comportera dimanche pour le deuxième géant au programme dans la station slovène, mais Odermatt pourrait bien être encore plus dangereux avec ce poids en moins sur les épaules. D'habitude capable de reléguer ses adversaires loin derrière lui, Odi a eu plus de peine cette fois-ci, comme si une force lui imposait de ne pas tout risquer.

Seulement 18e de la première manche, Loïc Meillard a lui tout risqué lors d'un deuxième parcours de très haute volée. Le skieur d'Hérémence est ainsi remonté au 4e rang. Aussi appréciable que rageant compte tenu du potentiel de l'athlète valaisan aux origines neuchâteloises. Sur la deuxième manche, il fut le seul à courir sous les 1'08. Il a ainsi relégué son plus proche poursuivant à 0''51.

La performance des quatre Mousquetaires helvétiques est réjouissante. Gino Caviezel a effectué une bonne deuxième manche pour terminer au 8e rang. Justin Murisier n'a lui pas su profiter de son bon premier run. Huitième le matin, le Bagnard s'est planté sur son second passage. Jamais dans le rythme, le Valaisan a échoué à la 12e place.

ATS
Catégories