Les rookies en fête à Verbier: Sybille Blanjean gagne l’Xtreme, Maxime Chabloz est champion du monde

Sybille Blanjean ©Rhône FM
Freeride
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Les Suisses à la fête lors des finales du Freeride World Tour. La skieuse de Verbier Sybille Blanjean s’est adjugée la dernière épreuve de la saison. Chez les hommes, Maxime Chabloz a fait coup double en remportant aussi le titre mondial.

Peu de neige sur le Bec mais du spectacle quand même à Verbier, où les finales du Freeride World Tour ont couronné leurs champions. Et une Valaisanne s’est particulièrement illustrée. La skieuse Sybille Blanjean a remporté son premier Xtreme à domicile en plus ! Sa journée de « premières » aurait difficilement pu être plus belle. « C’était incroyable de concourir ici pour la première fois », disait-elle en cherchant ses mots.

« Je voyais arriver mes concurrentes les unes après les autres, en tremblant. Je ne réalise toujours pas ! » Sybille Blanjean

L’émotion, déjà très forte pendant que la rideuse voyait descendre ses concurrentes, était à son paroxysme au moment de prendre conscience de ce qui venait d’être accompli. « C’était irréel, reprend-elle. Je voyais arriver mes concurrentes les unes après les autres, en tremblant. Je ne réalise toujours pas ! ». Et pourtant, cette victoire, Elizabeth Gerritzen l’avait vue venir juste avant la fin, juste avant le dernier passage. La lauréate de l’an dernier, déçue de sa propre prestation, a accueilli le succès de Sybille Blanjean comme un lot de consolation. « Je suis trop contente pour elle, affirme la championne du monde 2021. Ce titre sur le Bec reste en Suisse. »

Conditions difficiles

« Ce n’était pas bon à skier, affirmait encore Elisabeth Gerritzen. L’enjeu de la journée, c’était de ne pas perdre de vitesse, ce que Sybille a très bien réussi à faire. » Sur le petit Bec des Rosses, beaucoup de favorites ont en effet connu des difficultés.

« Ce matin j’avais vraiment peur. J’ai fondu en larmes auprès de mes parents avant le départ. » Sybille Blanjean

Sybille Blanjean, elle, est parvenue à prendre la ligne qu’elle cherchait. « Quand je choisi un run, je reste là-dessus. J’ai réussi à faire ce que je souhaitais malgré le déséquilibre et malgré la pression. Ce matin j’avais vraiment peur. J’ai fondu en larmes auprès de mes parents avant le départ. Ensuite, je me suis reconcentrée en me disant que je savais skier, que je devais prendre du plaisir et que ça allait le faire ! Au final, c’est un rêve qui se réalise. » Ce rêve, Sybille Blanjean nous en avait parlé il y a quelques semaines sur Rhône FM dans le cadre de notre rubrique portrait du mois. Elle peut désormais rêver plus grand.

Un autre Suisse au sommet
Dans la catégorie ski masculin, le « rookie » Maxime Chabloz a enlevé la dernière étape avec brio, pour obtenir au passage son tout premier titre mondial parmi l’élite. Sa réaction à écouter ici.
« C’est assez fou, je vais devoir commencer à me calmer un peu », Maxime Chabloz
HDC
Catégories
Les articles les plus lus