Le CIO rassure Swiss Olympic: les JO de Pékin auront lieu

Le Village olympique est prêt. ©KEYSTONE/AP/Mark Schiefelbein
Olympisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les Jeux olympiques d'hiver de Pékin auront bien lieu comme prévu du 4 au 20 février 2022. C'est ce que le CIO a réaffirmé aujourd'hui aux comités nationaux olympiques.

Swiss Olympic l'a confirmé dans un communiqué.

Ce mercredi à l'occasion d'une vidéoconférence, le Comité international olympique (CIO) a reconfirmé que la cérémonie d’ouverture aura donc bien lieu comme prévu dans 30 jours, et un report n’est pas envisagé.

"La question d'un report n'est plus d'actualité pour nous toutes et tous. Nous pouvons désormais nous concentrer sur notre tâche: la mise sur pied des meilleures conditions possibles pour la délégation suisse pendant les quatre semaines qui nous séparent de la cérémonie d'ouverture", explique Ralph Stöckli, Chef de mission de Swiss Olympic.

Swiss Olympic et les autres comités nationaux olympiques ont insisté sur l'équité pour la qualification aux JO. Cet aspect concerne par exemple le délai que les participantes et participants doivent attendre après la guérison d'une infection au coronavirus pour être autorisés à se rendre en Chine. Pour le moment, ce délai peut aller jusqu’à douze jours.

Raccourcir le délai

Le comité d’organisation et le CIO ont cependant annoncé aujourd'hui que ce point serait géré de manière plus flexible que ce qui était prévu jusqu'à présent: ainsi, un groupe d’experts international évaluera chaque cas de manière spécifique. "C'est un signal positif. Sans cette flexibilité, vu le nombre élevé de contaminations, nous aurions dû partir du principe que de nombreux athlètes, ne présentant plus de risque d'infection, auraient été privés de leur rêve de participer aux Jeux olympiques ", a rappelé Ralph Stöckli.

Malgré tout, Swiss Olympic va rappeler aux athlètes et au personnel d'encadrement de mettre en œuvre tout ce qui relève de leur responsabilité pour se protéger d'une infection au coronavirus d’ici leur départ pour la Chine: respecter encore plus qu'avant les mesures de protection et d'hygiène, se faire éventuellement tester encore plus régulièrement, effectuer le vaccin de rappel et éviter les contacts superflus.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus