Gilles Mottiez: «Pour un cyclocrossman, les Mondiaux sont l’objectif de la saison»

Gilles Mottiez ©Rhône FM
Cyclocross

Gilles Mottiez prendra part dimanche à ses deuxièmes championnats du monde élite de cyclocross. Le résident de Collonges vise un top 20.

Les championnats du monde de cyclocross ont lieu ce week-end à Fayetteville, Arkansas, aux Etats-Unis. Une compétition à laquelle prendra part Gilles Mottiez. Le résident de Collonges participera à ses deuxièmes mondiaux, après ceux de l’an dernier à Ostende.

Meilleur résultat de carrière en coupe du monde

L’athlète de 24 ans reste sur une 22e place lors de la manche coupe du monde disputée la semaine dernière à Flamanville en France. Le meilleur résultat de sa carrière à ce niveau. Même si, selon Gilles Mottiez, ça ne veut pas tout dire. «C’est effectivement mon meilleur résultat au niveau brut en coupe du monde. Mais il y avait peu de concurrents lors de cette étape. 22e sur 31, il faut relativiser, ce n’est pas exceptionnel. Après, ça reste bon pour la confiance.»

«Après deux bons camps de préparation en décembre et des courses en Suisse et en France, je sens que ma forme va creschendo.» Gilles Mottiez

Au-delà du résultat, le Valaisan a surtout eu de bonnes sensations. «Après deux bons camps de préparation en décembre avec l’équipe, des courses en Suisse et donc cette coupe du monde, je sens que ma forme va creschendo. Je pense que tout est là pour faire une bonne fin de saison, avec ces mondiaux et six courses en Belgique.» 

«Le fait que je n’ai pas eu de sélections nationales plus jeune fait que j’y accorde beaucoup d’importance.» Gilles Mottiez

Le coureur de la Team Cross Legendre, 16e lors des championnats d’Europe en début de saison, est l’un des deux cyclocrossmen qui représentera la Suisse en catégorie élite de ces mondiaux. Une délégation très retreinte, en raison du contexte sanitaire. Gilles Mottiez le savoure d’autant plus. «Chaque sélection nationale est hyper importante pour moi. Le fait que je n’en ai pas eu plus jeune, car j’avais d’autres priorités avec mes études et pas le niveau à l’époque, fait que j’accorde beaucoup d’importance à ces sélections. Pour un cyclocrossman, les mondiaux, c’est la course de la saison. Des possibilités de revêtir le maillot rouge à croix blanche, il y en a deux par saison au maximum. Il faut en profiter.» 

Le parcours en vidéo

Gilles Mottiez en avait déjà eu l’occasion en début de saison, en prenant la 16e places des championnats d’Europe. Pour ces mondiaux, il espère décrocher un top 20. Sur un parcours qu’il n’a jamais pratiqué. «Il y a eu une coupe du monde là-bas au début de la saison, mais je ne m’y suis pas rendu. Par contre, on a des vidéos – et donc des données – de ce parcours. A priori, il devrait être assez difficile. D’autant que lors de la manche coupe du monde, il a plu et ça s’est transformé en gros chantier. Ça devrait bien me convenir, avec un effort plutôt «diesel». Je devrais être plus à l’aise que l’an dernier dans le sable d’Ostende. Je me réjouis de découvrir cela.»  

Gilles Mottiez disputera les mondiaux de cyclocross – les deuxièmes de sa carrière – ce dimanche à Fayetteville, Arkansas, aux Etats-Unis.

Dans une équipe professionnelle, il progresse très vite
Depuis cet été, Gilles Mottiez évolue au sein du Team Cross Legendre. Dans la formation française, il dit s'épanouir et progresser à vitesse grand V.
 
«Être dans ce team me change la vie. Je n’ai plus qu’à pédaler, récupérer, manger et dormir.»
JG

Podcasts liés:

Cyclocross: Gilles Mottiez participera la semaine prochaine à ses deuxièmes championnats du monde
Thèmes liés à l'article
Cyclo-crossGilles Mottiez
Catégories
Les articles les plus lus