Déception pour Livio Wenger, 7e de la mass-start

Livio Wenger à l'arrivée de la mass-start. ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Livio Wenger, quatre ans après sa 4e place aux JO de Pyeongchang, s'est classé 7e de la finale olympique de la mass-start à Pékin. Le Lucernois a été débordé dans l'emballage final.

Ce résultat est honorable pour ce passionné - et seul ambassadeur suisse à haut niveau - de 29 ans au vu de son résultat sur le 5000 m (18e), où les départs sont échelonnés et reflètent plus précisément le potentiel des patineurs.

Mais Wenger espérait mieux. En janvier, aux Pays-Bas, il avait décroché la première médaille suisse de l'histoire de sa discipline dans un grand événement (2e de la mass-start).

Il visait une médaille à Pékin. Jusqu'à deux tours de la fin, il a été dans le coup mais n'a rien pu faire au sprint. Il y a quatre ans à Pyeongchang, Wenger avait dû sa 4e place aux points engrangés lors de son échappée avec un autre concurrent, mais il n'avait pu à aucun moment jouer la médaille.

Fusée belge

La victoire samedi à Pékin est revenue au champion d'Europe belge Bart Swings. Il apporte à son pays un premier titre olympique aux JO d'hiver depuis 1948! Il l'a emporté devant les Sud-Coréens Chung Jaewon et Lee Seung-Hoon.

Chez les femmes, Nadja Wenger, la sœur de Livio, a été éliminée en demi-finale.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Ce SoirAMIR