Barcelone accueillera la prochaine édition (avec Alinghi)

Ernesto Bertarelli, le directeur d'Alinghi Red Bull Racing, lors de l'annonce en décembre dernier à Genève de la participation de son équipe à la prochaine Coupe de l'America. ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Voile
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La prochaine édition de la Coupe de l'America en 2024, qui verra la participation du nouveau projet Alinghi Red Bull Racing, aura lieu au large de Barcelone et non en Nouvelle-Zélande.

Le détenteur du titre, Team New Zealand, renonce à l'organiser à domicile, rapportent les médias espagnols et l'Agence de presse Efe.

C'est la deuxième fois dans l'histoire vieille de 170 ans de la compétition que le tenant cède ainsi son droit, après une édition 2017 organisée aux Bermudes par le "defender" américain Oracle. C'est la conséquence de l'échec des négociations avec les autorités néo-zélandaises. En 2007 et en 2010, l'Alinghi d'Ernesto Bertarelli avait certes organisé l'événement à Valence, mais la Suisse, sans débouché maritime, n'avait pas d'autre choix que de délocaliser.

Pour 2024 et la 37e édition du prestigieux rendez-vous, un accord financier a pu être trouvé avec le gouvernement catalan, rapportent les médias espagnols et l'Agence de presse Efe. Barcelone a été préférée à Malaga, Cork et Jeddah, également candidates.

Cinq équipes engagées jusqu'ici

L'America's Cup 2024, qui bénéficie du soutien de fonds publics locaux et de la communauté d'affaires catalane, nécessitera un investissement de plus de 70 millions d'euros (quelque 73 millions de francs). Les promoteurs estiment que les régates préliminaires et l'événement lui-même généreront un impact sur l'économie catalane de plus d'un milliard d'euros.

A ce jour, la flotte de cette 37e édition est composée de cinq équipes: l'italienne Luna Rossa Prada, l'anglaise Ineos Britannia, l'américaine American Magic, Alinghi, associé désormais à Red Bull, ainsi que la Team New Zealand.

ATS
Catégories