Zurich: Actares prône le refus de la rémunération des dirigeants

Image par défaut ATS ©RFM
Assurances
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La politique salariale de Zurich Insurance ne trouve toujours pas grâce aux yeux d'Actares.

L'association pour un actionnariat responsable demande le rejet de tous les points relatifs aux rémunérations des hauts dirigeants lors de l'assemblée générale de l'assureur, qui se tiendra ce mercredi.

Les espoirs de rémunérations "raisonnables" nourris l'année dernière par Actares ont été déçus malgré l'avènement d'un conseil d'administration à majorité féminine, une première pour le géant zurichois de l'assurance, indique mardi l'association. La transparence sur le lien entre salaires des hauts dirigeants et les critères de durabilité laisserait également "à désirer".

Actares adresse en outre des critiques vis-à-vis de l'impact climatique du géant de l'assurance, tout en soulignant le rôle pionnier que le groupe a assumé dans le secteur par le biais de différentes initiatives. Il serait ainsi "logique et cohérent" pour Zurich Insurance de renoncer complètement aux investissements dans le charbon, le pétrole et le gaz naturel, ainsi que dans le schiste et les sables bitumineux, précise le communiqué.

L'association appelle de ses voeux un vote consultatif sur la feuille de route du groupe en matière de durabilité, à plus forte raison que le groupe d'assurance ne rechigne pas à refuser les objectifs d'autres entreprises dont elle est actionnaire et qui offrent, elles, cette possibilité.

Zurich Insurance gagnerait également à se montrer plus transparent sur le dialogue entretenu avec les sociétés du portefeuille d'investissement sur la question des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

ATS
Catégories