Nestlé se limitera aux livraisons d'aliments de base en Russie

Nestlé justifie la poursuite de la livraison de produits de première nécessité en Russie par l'approvisionnement du pays en denrées alimentaires dans ce pays, où le groupe compte 7000 employés.  (archives) ©KEYSTONE/AP
Conflit
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le géant alimentaire Nestlé a suspendu la livraison de certains aliments vers la Russie, frappée de sanctions après l'invasion de l'Ukraine.

Les exceptions concernent les produits de première nécessité comme les aliments pour bébés ou encore les céréales, a indiqué vendredi à AWP le groupe veveysan.

Nestlé va également continuer à fournir les commerçants spécialisés et les cliniques vétérinaires russes en aliments thérapeutiques pour animaux. Les livraisons de biens de consommation courants, à l'instar des capsules de café Nespresso, ont en revanche été suspendues. Le groupe a également mis en veilleuse l'exportation de produits depuis la Russie, à l'exception des aliments de base.

Dans une prise de position, la multinationale affirme mettre la priorité sur la sécurité de ses employés en Ukraine, avec qui le groupe est en "contact permanent". Ces personnes bénéficient de colis alimentaires que Nestlé leur adresse, mais également d'avances sur le salaire, d'aides administratives et de soutien psychologique, précise le communiqué.

Le géant alimentaire souligne par ailleurs sa responsabilité vis-à-vis de ses 7000 collaborateurs en Russie. La poursuite de la livraison d'aliments de base vise notamment à garantir un approvisionnement fiable en denrées de première nécessité dans ce pays frappé de sanctions, selon Nestlé.

ATS
Catégories