Les résultats de Logitech sous le signe de la normalisation

Ce tassement intervient, après un bond des ventes sur l'ensemble de l'exercice 2020-2021, lié à la très forte demande pour ses produits lors de la pandémie de coronavirus et de l'essor du télétravail. (Archives) ©KEYSTONE/GAETAN BALLY
Informatique
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le spécialiste des périphériques informatiques Logitech a poursuivi au troisième trimestre la normalisation de ses activités, après l'envolée des ventes l'année dernière de claviers et webcams en raison du télétravail.

Malgré ce ralentissement, la direction a relevé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Au troisième trimestre de son exercice décalé 2021-2022, soit entre octobre et fin décembre qui comprend la période des ventes de Noël, le chiffre d'affaires du groupe vaudois a reculé de 2% à 1,63 milliard de dollars (1,5 milliard de francs), selon un communiqué publié mardi.

Le groupe a dû faire face aux goulots d'étranglement dans le secteur qui ont pesé à hauteur de 3 à 4 points de pourcentage sur les recettes.

Ce tassement intervient, après un bond des ventes de 75% sur l'ensemble de l'exercice 2020-2021, en raison de la très forte demande pour ses produits lors de la pandémie de coronavirus et de l'essor du télétravail.

La rentabilité a également marqué le pas, le résultat d'exploitation (Ebit), selon la norme comptable non-Gaap, cédant 37% à 302 millions de dollars. Le bénéfice net s'est pour sa part établi à 262,8 millions, en chute de 37,9% sur un an. Le groupe explique ce fort repli par les investissements prévus dans le marketing et l'innovation.

Ces chiffres sont supérieurs à tous les niveaux aux prévisions des analystes consultés par AWP.

Malgré ce ralentissement, la direction a relevé ses objectifs pour l'ensemble de l'année en cours. Le chiffre d'affaires doit désormais évoluer entre +2% et +5% hors effet de change, contre une fourchette de -5% à +5% dans ses précédentes estimations.

L'Ebit (non-Gaap) doit quant à lui s'établir entre 850 et 900 millions de dollars, alors que le groupe tablait jusqu'à présent sur 800-850 millions.

Les dépenses d'investissement sont attendues entre 80 et 90 millions de dollars.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus