Lausanne arrache un point à Berne

Le Lucernois Mohamed Draeger s'enfonce dans la défense de Grasshopper. ©KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Lausanne-Sport est parvenu à arracher un point sur la pelouse des Young Boys (2-2) dans les arrêts de jeu lors de la 29e journée de Super League. Grasshopper et Lucerne ont partagé l'enjeu (2-2).

Reboostés par leur succès contre Servette (4-1), les Vaudois sont entrés libérés sur le terrain du Wankdorf. Intronisé "nouvelle terreur" des défenses de Super League après son triplé contre les Genevois, Zeki Amdouni a surfé sur la vague du succès pour battre un David von Ballmoos, peu sûr, dès la 5e minute. L'international suisse M21 avait été parfaitement servi par une passe au millimètre d'Adrien Trébel.

Cette ouverture du score n'avait rien d'usurpée tant les Young Boys étaient méconnaissables dans la construction du jeu. Ses attaquants embouteillaient l'axe central au détriment des ailes. Les milieux Vincent Sierro et Edimilson Fernandes avaient toutes les peines à trouver des solutions quand il s'agissait de nourrir les attaquants. Les Bernois ne sont parvenus à inquiéter le portier Thomas Castella - substitut de Mory Diaw suspendu - que dans les arrêts de jeu de la première mi-temps sur un tir de Ngamaleu au-dessus.

L'erreur de Poundjé

Les joueurs de l'entraîneur Alain Casanova contenaient alors parfaitement les joueurs de la capitale. Quand Maxime Poundjé allait précipiter la défaite. L'ancien défenseur des Girondins de Bordeaux perdait une balle sur Elia. Il voulait réparer son erreur en coursant l'attaquant bernois dans les seize mètres. Mal lui en a pris. Il l'a déséquilibré, obligeant l'arbitre à dicter un penalty. Jordan Siebatcheu ne manquait pas l'occasion pour égaliser (52e). Young Boys était relancé sur un cadeau.

La physionomie de la partie avait changé. Les joueurs de Matteo Vanetta avaient remis un peu d'ordre dans leur jeu. Les Vaudois semblaient touchés au moral. Ils ne s'approchaient que très rarement des seize mètres adverses. A la 80e, l'ancien Lillois Cheikh Niasse inscrivait son premier but en Super League d'un tir puissant. Les Vaudois y ont pourtant cru jusqu'à la dernière seconde. A la 93e minute, Trébel tirait un coup franc dans les seize mètres. Anel Husic déviait de la tête avant que Brahima Ouatarra ne surgisse au deuxième poteau pour un point mérité.

Lucerne conserve son avance de 7 points

Malgré son point du nul, Lausanne n'a pas pu réduire l'écart qui le sépare de Lucerne. La faute à Grasshopper incapable de conserver son avantage de 2-0 à la mi-temps contre les joueurs de Suisse centrale. Les Zurichois ont une nouvelle fois failli en fin de rencontre. Abubakar a réduit le score peu après l'heure de jeu. Ensuite, le Zurichois Noah Loosli a été exclu à l'entame du dernier quart d'heure pour un deuxième avertissement.

Les fondations se sont alors fissurées dans la défense de Grasshopper. A la 90e, Silvan Sidler pouvait égaliser d'une frappe de mule du gauche à l'entrée des seize mètres. Ce but permet aux Lucernois de conserver leurs sept points d'avance sur Lausanne, une marge toujours très confortable.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus