Genève: le Grand Conseil va siéger dans une nouvelle salle

A Genève, le Parlement rénové et transformé est prêt à accueillir les députés après trois ans et demi de travaux. Dès jeudi, le Grand Conseil siégera en hémicycle dans une salle plus lumineuse. ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Politique
Keystone-ATS
Keystone-ATS

A Genève, le Parlement rénové et transformé est prêt à accueillir les députés après trois ans et demi de travaux. Dès jeudi, le Grand Conseil siégera en hémicycle dans une salle plus lumineuse et modernisée.

Depuis la dernière rénovation, en 1961, les sièges étaient disposés en "carré long", avec "deux tiers des députés qui se faisaient directement face et se pointaient du doigt", a rappelé mardi le président du Grand Conseil Diego Esteban, à l'occasion d'une visite de presse. Selon lui, la nouvelle salle, qui place les membres du gouvernement face aux députés, permet "de rappeler la solennité du lieu".

Le plafond en béton, construit lors de la dernière rénovation, a été supprimé pour insérer une structure en bois dans tout le volume de la toiture. Un puits de lumière a été créé. Quant aux vitraux que les cantons suisses avaient offerts à Genève pour le 150e anniversaire de son rattachement à la Confédération, ils ont été remplacés par des vitres plus transparentes.

Le bois domine dans cette salle où les pupitres et une partie des parois sont en chêne. La lumière diffuse, l'amélioration de l'acoustique ou encore la qualité des matériaux devraient "contribuer à des débats sereins, constructifs et respectueux", espère le premier citoyen du canton.

Fauteuils uniques

Les nouveaux fauteuils en noyer recouverts d'un tissu bleu n'existent que dans deux endroits au monde: la salle du Conseil des tutelles des Nations Unies, à New York, et désormais celle du Grand Conseil. "C'est un design danois. A notre demande, une nouvelle série a été faite pour Genève, où se trouve le siège des Nations unies", a expliqué le sautier du canton Laurent Koelliker.

Autre curiosité: l'horloge murale. Fabriquée à Genève en 1884 et récupérée au château de Prégny-Chambésy, elle a été nettoyée, remontée et modernisée par des apprentis de l'Ecole d'horlogerie qui ont investi 5000 heures de travail dans le cadre d'un concours lancé par le Parlement. Le mécanisme se trouve dans la salle Nicolas Boveret voisine, qui abrite les registres du Mémorial depuis 1818.

Infrasctructure modernisée

A côté de la salle du Grand Conseil, la salle des Pas-Perdus a, elle aussi, été rénovée. Les dalles rouges du sol ont été remplacées par un plancher en chêne. A l'étage inférieur, une nouvelle buvette, plus spacieuse, a été créée. Ses murs, tout comme ceux des couloirs, sont recouverts de pierre de Suède, à dominante verte.

La tribune du public se trouve au-dessus de la salle du Grand Conseil. L'idée de mettre un vitrage entier, permettant de protéger les députés d'éventuelles attaques, a été abandonnée en raison du poids du vitrage. Ces travaux doivent aussi permettre l'accès des personnes à mobilité réduite, grâce à l'installation d'un ascenseur. En outre, toute l'infrastructure électronique a été modernisée.

Les travaux de rénovation et de transformation de la salle du Grand Conseil ont été lancés en septembre 2018. Dans l'intervalle, le Parlement genevois a siégé dans les salles d'organisations internationales, sur la rive droite. Le projet a fait l'objet d'un concours d'architecture. Les députés avaient voté un crédit de 19,35 millions de francs en 2016 pour sa réalisation.

ATS
Les articles les plus lus