Euro féminin à Sion: «l’ASF est très intéressée à organiser des matches à Tourbillon»

Tatjana Haenni, directrice du foot féminin à l'Association suisse de football ©Keystone-ATS
Football

L’Association suisse de football (ASF), candidate à l’organisation de l’Euro féminin 2025, se dit «très intéressée» à venir en Valais. Tourbillon fait partie des stades éligibles pour accueillir des rencontres de l’événement.

En football, nous vous parlions au début du mois de la volonté de la ville de Sion, en collaboration avec le club, d’intégrer la candidature suisse pour l’Euro féminin 2025. L’intérêt semble réciproque. L’Association suisse de football – l’ASF – est en effet séduite par l’idée d’organiser des rencontres de cet évènement au stade de Tourbillon. 

Un «sentiment positif» 

Des contacts ont déjà eu lieu entre les différentes parties, comme l’explique Tatjana Haenni, directrice du foot féminin au sein de l’ASF: «Je me suis entretenue dernièrement avec des gens de la ville, du canton et du club. Le sentiment qui en ressort est que tout le monde semble très positif et très intéressé par ce projet.» Et quid de l’ASF ? «Bien sûr que nous sommes également intéressés à organiser des matches à Sion», rétorque Tatjana Haenni. «Nous souhaitons organiser un tournoi dans toute la Suisse, y compris en Romandie. Le Valais, avec Sion, avec ses traditions, avec sa portée touristique, est un lieu très intéressant pour y organiser des rencontres.»  

«Nous souhaitons organiser un tournoi dans toute la Suisse, y compris en Romandie.» Tatjana Haenni, directrice du foot féminin à l’ASF

Mais Tourbillon n’est évidemment pas le seul stade éligible pour accueillir des rencontres de cet Euro féminin 2025.  Selon Tatjana Haenni, «en Suisse, il y en a une douzaine». Et la dirigeante de préciser que pour l’instant, «seuls des contacts informels ont eu lieu avec différents sites». Ceux-ci devront dans tous les cas répondre aux critères exigés par l’UEFA, à savoir disposer d’une pelouse naturelle et d’une capacité minimale de 15'000 places. 

Huit stades au minumum

Pour ce dernier point, le président de Sion Philippe Varone annonçait que des travaux étaient envisagés à Tourbillon, afin de passer des 12'000 places actuelles au quota nécessaire. Des détails que l’ASF n’a pas encore analyser en profondeur. «On est encore loin de ces considérations», reprend Tatjana Haenni. «Pour l’instant, nous sommes aux discussions générales de principe. Les détails, ce sera pour plus tard. Le catalogue des exigences comporte 15-20 pages uniquement pour les stades. Il y en a tout autant pour la ville-hôte et pour le canton. Il faut beaucoup plus de temps pour mettre cela sur pied.»

Notez que la Suisse doit présenter huit stades au minimum dans sa candidature. L’ASF a jusqu’à la fin mars pour déposer une demande formelle auprès de l’UEFA et jusqu’à octobre pour soumettre son dossier final de candidature. Le choix du ou des pays organisateur.s sera effectué à la fin de l’année. 
 

Objectif clair : développer le foot féminin, surtout en Romandie
La Suisse se porte candidate pour l’organisation de l’Euro féminin 2025. Une opportunité pour développer la pratique de ce sport au sein de la gente féminine. Particulièrement en Romandie, qui ne compte que trois équipes parmi les 20 de l’élite. 
 
«Organiser l’Euro 2025 en Suisse nous ferait gagner 5 à 10 ans dans le développement du foot féminin», selon Tatjana Haenni
JG
Catégories
Dossier FC Sion