En mémoire de son fils tué par le sadique de Romont, cette mère a fait construire une chapelle

Josiane Antille, décembre 2021 ©Rhône FM
Insolite
Thomas Schurch
Journaliste RP

Toute cette semaine, Rhône FM part à la découverte des chapelles qui auront marqué le canton. Voici la chapelle des Saint Innocents à Niouc. Entretien avec la maman de Cédric Antille, victime du sadique de Romont en 1986. Elle est à l'origine du sanctuaire (4/6).

C'est une femme unique Josiane Antille, une de ces rencontres qui vous touche profondément, durablement. Josiane Antille a plus de 80 ans. Un petit bout de femme, un sourire mélancolique. Toujours un mot gentil sur les lèvres. Lorsqu'elle nous ouvre la porte de sa maison, elle propose d'entrée un café.

Elle nous parle de sa vallée, de la route de Vercorin que l'on aperçoit par la fenêtre "juste de l'autre côté". Elle sourit lorsqu'elle évoque ses petits-enfants. Elle s'inquiète du temps qu'il fait à cette heure-ci ("la nuit tombe vite"). Oui un petit bout de femme, mais un courage immense. Il y a 35 ans, son fils était assassiné. Tué par Michel Peiry, le sadique de Romont.

La chapelle, inaugurée il y a 25 ans

Le 7 mai 1986, le corps de Cédric Antille, 14 ans, est retrouvé en montagne, à Albinen, en partie calciné. Le tueur en série sera par la suite arrêté, condamné. A l'heure actuelle, il est toujours en prison. Mais ce n'est pas le propos. Aujourd'hui, nous parlons des victimes, ça change.

En l'honneur de Cédric, pour honorer sa mémoire, sa famille fera ériger une chapelle. 10 ans quasi jour pour jour après le drame, le 16 mai 1996, la chapelle des Saints Innocents est inaugurée, officiellement bénie à Niouc.

Chapelle des Saints Innocents

Ce sanctuaire est dédié à Cédric. Mais pas seulement. La chapelle des Saint Innocents de Niouc accueille la mémoire de l'ensemble des enfants victimes.

Partout dans la chapelle, des photos d'enfants sur les murs

Sur place, des photos d'enfants trônent partout dans la chapelle. Des visages que le Valais connait bien. Celui par exemple d'une petite fille disparue à Saxon en 1985. Elle s'appelait Sarah Oberson, elle avait 5 ans.

Chapelle des Saints Innocents

Josiane Antille nous parle

Nous vous proposons d'écouter le témoignage de Josiane Antille. 35 ans après le meurtre de son fils, elle revient sur les circonstances de la disparition de Cédric. Elle explique les raisons d'être d'une telle chapelle, les mots de soutien qu'elle reçoit dans la vallée, ce regain d'énergie qu'elle retrouve en se rendant aux Saints Innocents :

Le fichier audio est introuvable

Encore un mot pour vous dire que la chapelle est ouverte en permanence, vous pouvez la visiter quand bon vous semble. Si vous le faites, laissez-y un mot, cela fera plaisir à Josiane Antille et à toute sa famille.

L'intérieur de la chapelle

TS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
PompeiiBASTILLE