De nombreux mariages prévus en Valais le 2.2.2022 et le 22.2.2022

Mariage - image d'illustration
Mariages
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les 2 et 22 février 2022 sont complets dans de nombreux bureaux d'état civil en Suisse pour se passer la bague au doigt. C'est le cas par exemple en Valais.

Ainsi, "dix mariages sont planifiés le 2.2.2022 et seize le 22.2.2022, ce qui est plutôt élevé pour des jours de semaine", indique Sandra Tiano, cheffe adjointe du service valaisan de la population et des migrations. Des chiffres qui sont "susceptibles d'augmenter, car des fiancés peuvent encore s'annoncer".

En Suisse alémanique, les réservations pour ces deux jours ont aussi afflué. Dix mariages dans la plus pure tradition seront célébrés par l'état civil de la ville de Zurich. Il n'y a pratiquement plus de place, a indiqué une porte-parole à Keystone-ATS.

Le 22 février, toutes les places sont prises tandis qu'il en reste quelques-unes le 2 février, pour des mariages sans cérémonie. A Winterthour également, le 22 février affiche "complet depuis longtemps", selon le directeur de l'office d'état civil local au journal "Landbote".

Davantage de personnel engagé

Même scénario dans le canton de Berne: les salles de mariage de Berne, Bienne, Thoune et Interlaken ne sont plus disponibles ces jours-là. A Langenthal, Langnau et à Courtelary, il reste encore quelques dates de libre.

Les sept offices d'état civil du canton se sont préparés à cet afflux et ont mobilisé du personnel. "Les ressources en locaux sont toutefois limitées", selon le canton.

Le 22.2.22 est également une date très convoitée dans les Grisons. "Nous organisons sept mariages", a déclaré Anton Capaul, du bureau d'état civil de Plessur à Coire. Ce qui est tout à fait exceptionnel dans ce canton. A Bâle, la date du 22 février pour les mariages est entièrement réservée pour treize couples.

On ne sait si on le doit à ces deux dates "spéciales", mais après un recul en 2020 et en 2021, les mariages cette année sont à nouveau aussi fréquents qu'avant la pandémie.

Moins prisé en Suisse romande

En Suisse romande, l'intérêt pour ces dates dites porte bonheur semble moins marqué. L'agence d'événementiel SuissEvents située à Sion mais active dans toute la Suisse romande n'a constaté aucun intérêt particulier pour ces deux dates.

"Avant le Covid-19, on avait cet engouement-là pourtant", regrette Stéphane Bengler, fondateur de l'agence dont le fonds de commerce se base à 70% sur l'organisation de mariages. "Mais en ce moment, en raison des restrictions sanitaires, notre activité est vraiment très calme".

Dans le canton de Vaud, la seule salle de mariage ouverte est complète le 2 février pour quatre célébrations, selon le responsable de la communication du service de la population vaudoise, Frédéric Rouyard. Le 22 qui tombe un mardi, les salles ne sont pas ouvertes.

Le canton n'envisage pas de mesures spéciales pour ces journées. "Nous ne sommes pas dans la saison du mariage. La donne aurait été différente en été", confie Frédéric Rouyard.

A Genève, quatre mariages sont prévus le 22.2.22 à la mairie, soit le maximum autorisé en ces temps de pandémie. Sur les quatre couples, un seul a évoqué cette date comme élément essentiel dans le choix du jour du mariage, car elle est facile à retenir.

Dans le canton de Fribourg, l'état civil n'a pas constaté de hausse des mariages pour ce jour. "Nous n’avons qu’un seul mariage dans le district de la Sarine et deux dans le district du Lac", selon un responsable.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
RemedyLEONY