Chute de la moyenne de spectateurs, exception à Fribourg

La BCF Arena à Fribourg a vibré et enregistré plus de 8000 spectateurs de moyenne. ©KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La fréquentation dans les patinoires de National League a subi une importante baisse lors de la saison régulière qui vient de s'achever. En cause notamment, le Covid et l'obligation du certificat.

Le nombre total de spectateurs a dépassé pour la huitième fois d'affilée - hormis la saison 2020-21 qui s'était déroulée presque à huis clos - la marque des 2 millions (2,05 mio). Mais ce résultat est trompeur, car le nombre de matches a augmenté de plus de 10% (de 300 à 334) en raison de l'arrivée d'un 13e club, Ajoie.

Si l'on regarde la moyenne par match, les clubs enregistrent une baisse moyenne de 930 spectateurs par rapport à la saison record 2019-2020, selon les chiffres publiés et compilés mardi.

Cette moyenne a atteint 6144 spectateurs par match, soit la plus basse depuis 2008-09. Les clubs les plus touchés sont Berne (-2889 spectateurs) et Lausanne (-2496). Bienne, qui affiche la 7e meilleure affluence, a pu sauver les meubles (-670 par rapport à 2019-20, à 5263).

La chute est dure pour Genève Servette, qui a perdu 1209 spectateurs pour tomber à 4833 de moyenne (9e affluence). La lanterne rouge du classement, Ajoie, a logiquement enregistré la moins bonne affluence (3626).

Fribourg cartonne

Fribourg-Gottéron et Ambri-Piotta en revanche peuvent jubiler. Leurs (très) bons résultats ont entraîné un bond de l'affluence (+2141 à Fribourg et +813 pour les Léventins).

Avec une moyenne de 8324 spectateurs par rencontre, Fribourg s'est hissé à la 2e place, derrière Berne. L'équipe de Christian Dubé détrône les Zurich Lions, qui ont perdu 1329 supporters (à 8020). Ambri est passé de la 10e à la 6e place, avec une moyenne de 6017.

Malgré son recul, Berne a continué à attirer le plus de monde (13'348 spectateurs en moyenne). Ce chiffre est cependant à considérer avec prudence. Car les clubs comptabilisent les billets d'entrée vendus pour le match ainsi que tous les abonnements de saison. Or, en principe, les détenteurs de ceux-ci n'assistent pas à tous les matches, a fortiori au cours de la saison écoulée.

Les restrictions liées au Covid ont fait que même les supporters les plus fidèles sont restés parfois voire même souvent à la maison malgré leur abonnement, un phénomène qui n'était pas présent les années précédentes.

ATS
Catégories
album_image
En ce moment
TornadeLOUANE