Bernexpo s'est extrait des chiffres rouges en 2021

Bernexpo s'est extrait des chiffres rouges en 2021. (KEYSTONE/Anthony Anex) ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Evènementiel
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'organisateur de foires Bernexpo a pu s'extraire des chiffres rouges l'an dernier grâce aux indemnisations publiques pour cas de rigueur. Après une perte nette de 16,1 millions de francs en 2020, la société bernoise a dégagé un tout petit bénéfice net de 0,5 million.

Le rouge est cependant resté de mise au niveau de la performance opérationnelle, la perte avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) s'établissant elle à 10,8 millions de francs, soit 100'000 francs de moins qu'un an auparavant, écrit mercredi Bernexpo.

Quant aux recettes, elles ont reculé à 22,8 millions de francs, contre 24,4 millions en 2020, un niveau inférieur de moitié aux revenus affichés avant la crise du Covid-19.

A l'image de 2020, l'entreprise a notamment dû annuler sa manifestation phare, la foire BEA, organisée au printemps. Face à cette situation, le conseil d'administration renonce à verser un dividende. L'année dernière, les actionnaires avaient déjà dû faire l'impasse leur rétribution en raison d'un exercice 2019 morose.

Après deux années difficiles, Bernexpo envisage l'avenir avec confiance, forte notamment de la tenue cette année de la foire de printemps BEA qui pourra à nouveau se tenir du 29 avril au 8 mai. Pour l'hiver prochain, l'entreprise s'attend encore à une certaine influence de la pandémie sur les affaires, les conséquences devant toutefois se révéler moins graves.

ATS
Les articles les plus lus