Acheter une maison ou un appartement coûte encore plus cher

En mars, les prix des maisons individuelles ont renchéri de 6,6% sur un an (archives). ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Immobilier
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les prix des maisons individuelles et des appartements en copropriété ont à nouveau augmenté à la fin mars. Les locataires ont été davantage épargnés, sauf au Tessin.

Les vendeurs de maisons individuelles ont relevé leurs prix en mars de 0,5%, quand sur un an, l'augmentation s'élève à 6,6%. C'est ce qui ressort du Swiss Real Estate Offer Index, publié lundi par Immoscout24 et établi avec le cabinet de conseil immobilier CIFI, tous deux membres de SMG Swiss Marketplace Group.

Les prix des appartements en copropriété ont eux aussi été revus à la hausse (+0,4%). Sur une année, la hausse cumulée atteint 8%.

Le prix du mètre carré a également gonflé, s'établissant en moyenne pour les maisons individuelles à 7277 francs, après 7241 francs en février et pour les appartements en copropriété à 8192 francs contre 8156 francs.

Le mois dernier, les locataires à la recherche d'un appartement n'ont pas subi de hausses de loyers en moyenne sur l'ensemble du pays, au vu des annonces.

Selon les régions, les résultats ont pris des directions opposées. Les loyers ont enregistré une légère baisse en Suisse centrale (-0,6%), dans la région de Zurich (-0,3%) et en Suisse du nord-ouest (-0,2%). La situation est restée inchangée dans la région lémanique et en Suisse orientale. Les loyers indiqués dans les annonces ont légèrement progressé dans le Mittelland (0,3%) et même grimpé de 2,2% au Tessin.

La guerre en Ukraine n'entraîne "pas encore d'effets directs" sur le marché immobilier, mais "celle-ci devrait affecter les coûts du logement indirectement à cause des prix de l'énergie", entraînant possiblement "une augmentation sensible des charges", selon le communiqué.

ATS
Catégories