Zurich bat le champion et se rapproche du titre

Assan Ceesay deux fois buteur pour Zurich ©KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Zurich continue sa marche en avant en Super League. Le leader s'est imposé 2-1 au Letzigrund face au champion en titre Young Boys à qui il va certainement ravir la couronne.

Ce succès de prestige, les Zurichois le doivent en grande partie à leur attaquant Assan Ceesay. Le Gambien s'est distingué en inscrivant les deux buts de son équipe à la 33e et à la 61e.

Une belle ouverture de Marchesano en première mi-temps et une passe précise de Tosin en deuxième ont permis aux hommes de Breitenreiter de prendre un avantage décisif, sans pour autant maîtriser le ballon comme les Bernois.

Seulement, les joueurs de la capitale n'ont pas su faire fructifier cette domination balle au pied. Ils n'ont trouvé la faille qu'à la 74e grâce à Siebatcheu, mais ce fut insuffisant pour faire douter le FCZ.

Cette victoire propulse les Zurichois à 66 points, soit quatorze de plus que Bâle qui a un match de moins. Mais s'il y avait encore un petit doute sur l'identité du champion, Zurich vient de le lever. Le club de Canepa ne peut pas encore fêter, mais il peut passer les commandes de champagne, de bière et de t-shirts commémoratifs.

Servette trop inconstant

A Genève, c'est la constance qui fait défaut ces derniers temps. Après avoir battu le leader Zurich le week-end dernier, le Servette FC d'Alain Geiger s'est incliné 1-0 à la Praille face à GC.

Les Sauterelles ont inscrit l'unique but de la rencontre à la 10e minute à la suite d'un penalty de Bonatini. Les Genevois ont eu la possibilité d'égaliser sur une situation identique, mais Imeri n'a pas eu la même réussite.

Les Servettiens n'ont jamais trouvé la faille dans la défense de Giorgio Contini. Ils ont certes poussé en fin de partie, mais se sont montrés trop brouillons ou pas assez incisifs. Et lorsqu'ils sont parvenus à contourner l'arrière-garde zurichoise, ils sont tombés sur un gardien, André Moreira, bien placé.

Dommage pour les Genevois qui avaient là une belle occasion de revenir sur la troisième place. Au lieu de ça ils stagnent au 6e rang.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus