Zoug égalise à 3-3 en finale grâce à un Genoni de gala

Grégory Hofmann a inscrit le 2e but de Zoug, qui disputera le 7e match à domicile dimanche ©KEYSTONE/URS FLUEELER
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le dernier match au Hallenstadion pour l'acte VI de la finale de National League n'a pas souri à Zurich.

Zoug s'est en effet imposé 2-0 dans l'antre des Lions pour s'offrir un septième match décisif à domicile dimanche soir.

"Ne sous-estimez jamais le coeur d'un champion!" Cette célèbre phrase du coach américain de basket Rudy Tomjanovich fait partie des maximes les plus connues du sport. Et Zoug a appliqué ces mots à la ligne. Menés 3-0 et au bord du précipice, les joueurs de Dan Tangnes ont su renverser la vapeur avec la manière.

On a l'impression depuis l'acte IV que Zoug est parvenu à récupérer la "chance" de son côté. Les guillemets revêtent ici une importance capitale tant on ne va pas parler de véritable bol pour les Zougois, mais bien de cette réussite qui semble avoir choisi son camp. Ainsi à la 4e minute, le lancer de Fabrice Herzog a rebondi sur Justin Azevedo avant de lécher le poteau de Kovar et de filer derrière sa ligne. Réussite maximale.

Incroyable Genoni

Malmenés durant les deux derniers matches, les Zurichois ont cette fois pris les choses en mains. Alors que l'on a longtemps compté sur la première ligne pour trouver la solution, les autres triplettes ont toutes tenté de faire se lever le Hallenstadion.

Ce fut notamment le cas lors d'un tiers médian totalement à l'avantage des joueurs de Rikard Grönborg, qui ont tiré 16 fois en direction de Leonardo Genoni contre un seul essai pour le champion. Mais quel essai! Sur un puck bêtement perdu à la ligne bleue par Malgin sur un power-play, Fabrice Herzog a pu tester les réflexes de Jakub Kovar. D'un déploiement salvateur de sa bottine, le portier tchèque a pu dévier l'envoi du Zougois à la 28e.

Meilleur gardien du pays, Leonardo Genoni a une fois encore livré une rencontre exceptionnelle. Une masterclass comme on l'entend parfois. Capable d'élever son niveau de jeu en play-off, le sextuple champion de Suisse pourrait bien aller chercher son septième trophée sur une année paire, ce qui serait une première pour lui.

Comme en 1942?

Zoug a validé son succès à la 53e sur un but en jeu de puissance de Grégory Hofmann. Le Jurassien bernois a parfaitement transformé une nouvelle offrande de Jan Kovar, décidément brillantissime durant cette finale.

Si Zoug parvient à gagner dimanche et à conserver son titre, les joueurs de Suisse centrale réussiraient un exploit peu commun: revenir de 0-3 à 4-3 en finale. La dernière fois qu'une telle chose s'est produite, c'était en NHL en 1942. Menés 3-0 par les Detroit Red Wings, les Toronto Maple Leafs avaient empoché les quatre dernières rencontres pour soulever le vénérable trophée. Est-ce que Zoug entrera lui aussi dans l'histoire?

ATS
Catégories
Les articles les plus lus