Wawrinka ne retire que le positif

Wawrinka ne retient que le positif après son premier match en 385 jours ©KEYSTONE/EPA/Antonio Paz
Tennis
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Stan Wawrinka (ATP 232) ne retire que le positif après sa défaite subie au 1er tour du Challenger de Marbella mardi. "J'ai pris du plaisir", a-t-il notamment déclaré.

"La déception prime, forcément, car je n'aime pas perdre", a concédé le Vaudois de 37 ans, battu 6-2 6-4 par le Suédois Elias Ymer pour son premier match officiel depuis le 9 mars 2021. "Mais je m'attendais à un match difficile et à une défaite. Je m'attendais à être perdu sur le court à certains moments", a-t-il expliqué.

"Il y a beaucoup d'aspects positifs, surtout concernant le physique et mon pied gauche", opéré à deux reprises l'an dernier. "Je suis satisfait d'avoir pu voir où je me situe. Mais il reste beaucoup de travail à accomplir. Je suis très lucide concernant mon niveau de jeu", a glissé le triple vainqueur de Grand Chelem.

Automatismes à retrouver

"Je sais ce que je dois faire. Je vais garder ma ligne de conduite. Il y a également du positif à retirer sur le plan tennistique", s'est réjoui Stan Wawrinka, qui a mené 4-1 service à suivre dans le deuxième set. "Il y a eu des moments où je suis parvenu à jouer, tout simplement, sans devoir trop réfléchir", a-t-il précisé.

"Dans ces moments-là, j'ai évolué à un niveau plus élevé", a encore expliqué le Vaudois. "J'ai pris du plaisir, avec du recul. Mais j'étais dans le dur pendant le match. Je me suis posé beaucoup de questions, j'étais hésitant. J'ai besoin d'entraînements, mais aussi de matches pour retrouver mes automatismes."

"Confiant pour la suite"

Stan Wawrinka, qui dispute également le double cette semaine - au côté de Pablo Andujar - est "confiant pour la suite", a-t-il assuré. "Je suis convaincu que je peux encore réussir de belles choses. C'est pour cela que je me bats depuis plus d'un an. Je dois voir sur le long terme, c'est ça qui compte", a-t-il dit.

"J'ai une grosse marge de progression. Je suis loin du compte tennistiquement et physiquement. Mais le plus important, c'est où j'en serai dans quelques semaines. Aujourd'hui, c'était en quelque sorte un passage obligé. Je suis persuadé que je serai à mon top dans quelques semaines ou quelques mois", a-t-il conclu.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus