Victoire suédoise au slalom nocturne de Crans-Montana

Slalom nocturne de Crans-Montana ©FB: Ski World Cup Crans-Montana
Ski alpin
Christophe Moreillon
Journaliste sportif RP

Le spectacle était au rendez-vous ce mercredi sur le mur de la Nationale. La 4ème édition du slalom nocturne de Crans-Montana a souri au co-leader de la Coupe du Monde de la spécialité. Kristoffer Jakobsen succède à Luca Aerni.

Il faisait partie des grands favoris, il a répondu présent. Co-leader de la Coupe du Monde de la spécialité, Kristoffer Jakobsen s’est imposé lors du slalom nocturne de Crans-Montana. Une victoire logique pour celui qui s’est montré le plus régulier lors des 4 manches de cette épreuve au format particulier. Le Suédois a fini deux fois premier, deux fois deuxième. Au final, il devance sur le podium deux Italiens : Stefano Gross et le vétéran Manfred Moelgg.

2 petits centièmes ont manqué à Aerni

Au palmarès de ce slalom, Kristoffer Jakobsen succède à Luca Aerni. Le skieur des Barzettes s’était imposé à la maison l’an dernier. Poussé par le nombreux public présent, il aurait pu récidiver. Malheureusement pour lui, il a finalement échoué à 2 petits centièmes d’une qualification pour la manche finale. Pas de quoi pour autant ressentir de la déception. «Je ne retiens que du positif de cette épreuve. Surtout au niveau de l’ambiance. Ca change de l’an dernier», apprécie le Valaisan. «C’était un bon entraînement. Je crois avoir fait trois bonnes manches, même si j’ai fait un peu trop de chemin lors de la dernière... Sur 29 secondes, ça ne pardonne pas.»

Des manches express, à élimination. Un format spécial qui avait souri à Luca Aerni il y a douze mois. «C’est complètement différent de ce que l’on connaît en Coupe du Monde. D’habitude, les tracés sont plus longs, on doit trouver un rythme. Là, ce sont de vrais sprints. Il faut tout donner et enchaîner rapidement avec la manche suivante.»

«Ce slalom, c’est une sorte d’entraînement 2.0.»Tanguy Nef

6ème de ce slalom nocturne, Luca Aerni a terminé juste devant l’autre Valaisan, Daniel Yule. Meilleur suisse, Tanguy Nef a participé à la manche finale. Le Genevois a pris tous les risques…au point de commettre une grosse faute. 5ème, il a lui aussi apprécié la soirée passée sur le Haut-Plateau. «Ce qui est fun, c’est que cet événement se déroule pas très loin d’où j’ai grandis puisque je skiais aux 4 Vallées quand j’étais jeune», sourit-il. «Je pense que les gens ont apprécié le spectacle, que ce soit ici ou devant leur TV. Le niveau était très élevé et je crois avoir pu régater durant 3 manches et demi. Même s’il n’y a pas de points en jeu, c’est une bonne préparation pour la Coupe du Monde. Une sorte d’entraînement 2.0.»

Une édition réussie malgré la menace du covid

Le sourire des skieurs fait écho à celui des organisateurs. À l’image de Marius Robyr. Le grand patron des courses du Haut-Plateau dresse un bilan plus que positif de cette 4ème édition du slalom nocturne. «Malgré le covid et les précautions qu’il a fallu prendre pour préserver la santé des athlètes et des coachs avant les JO, cette édition était fabuleuse. Elle se termine avec un beau podium, tout était vraiment impeccable.»

Marius Robyr relève aussi le plateau d’exception offert au public du Haut-Plateau ce mercredi. «D’année en année, on répète que ce plateau est remarquable. On le doit surtout à une personne. Le coach des slalomeurs suisses Matteo Joris. C’est lui qui fait vraiment le lien entre le comité d’organisation et les athlètes.»

«Les quelques jours passés ici sont de bonne augure pour Wengen.»Matteo Joris

Matteo Joris, justement, qui se montre satisfait de ces quelques jours passés à Crans-Montana avec ses protégés entre les épreuves d'Adelboden et celles de Wengen. «Le mois de janvier est très intense, avec énormément de courses au programme. Ici, on se retrouve en entraînement avec les meilleurs du monde. Tout le monde a du plaisir et le niveau augmente. C’est de bonne augure pour Wengen.»

Les épreuves du Lauberhorn qui débute jeudi par un Super-G. Suivront deux descentes avant donc, le slalom prévu dimanche.

CM
Thèmes liés à l'article
Ski alpinCrans Montana
Catégories
Les articles les plus lus