Van der Poel gagne la 1re étape du Giro

Mathieu van der Poel (ici lors du Tour des Flandres) a remporté la 1re étape du Giro ©KEYSTONE/EPA/JULIEN WARNAND
Cyclisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a remporté au sprint la première étape du Tour d'Italie, disputée entre Budapest et Visegrad sur 195 km.

Le Néerlandais s'empare donc du premier maillot rose de leader du général, pour sa première participation au Giro.

Favori de la première des trois étapes prévues en Hongrie, Mathieu van der Poel s'est imposé dans un sprint étouffant en haut de la montée finale vers la citadelle (3,8 km à 5% de pente moyenne) devant l'Erythréen Birnam Girmay. Caleb Ewan, en bonne position dans la roue de ce dernier, a lourdement chuté dans les derniers mètres.

Principal prétendant au "trofeo senza fine" après son succès en 2019, l'Equatorien Richard Carapaz s'est classé 6e de l'étape. L'Espagnol Pello Bilbao, sortant d'un Tour des Alpes convaincant, a quant à lui pris la 3e place. Le Zurichois Mauro Schmid, qui est l'un des deux seuls Suisses engagés sur ce Giro, a terminé 19e.

MVDP était attendu

Après ses six jours en jaune en juillet 2021 sur le Tour de France et son numéro dans Mûr-de-Bretagne pour ravir la tunique dorée à Julian Alaphilippe, Mathieu van der Poel était attendu vendredi. Il doutait de pouvoir lâcher les sprinters les plus agiles dans ce final "pas assez raide".

Et en effet, Caleb Ewan était toujours présent dans les ultimes kilomètres mais, poussé dans ses retranchements, il a touché la roue de Birnam Girmay. Sur le devant de la scène depuis son succès dans Gand-Wevelgem fin mars, l'Erythréen - qui participe à son premier grand Tour - a été proche de faire plier MVDP.

Caleb Ewan, l'un des meilleurs sprinteurs du plateau, s'est relevé avec une épaule particulièrement râpée. Plusieurs autres chutes ont émaillé les derniers kilomètres sans toucher de grands favoris.

ATS
Catégories