Une Valaisanne s'engage pour une mode durable

Aline Mettan accompagne les femmes vers une mode plus durable © Aline Mettan
Environnement
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

L’industrie de la mode est une des plus polluantes au monde. Accompagnement, podcasts, répertoire d'adresses : une Valaisanne s’engage pour reprendre le pouvoir sur nos vêtements et notre consommation.

Et si la mode éthique rendait heureux ?

C’est la question que pose Aline Mettan. Passionnée de couture, la Valaisanne rappelle que l’industrie de la mode est une des plus polluantes au monde. Après un master en management de la mode, elle crée Be Chic Be Ethic. Sur cette plateforme, Aline Mettan propose des clés pour se réapproprier nos vêtements, mais aussi agir pour une mode plus durable.
Coach en mode éthique, elle offre également différents types d’accompagnements. «J'aide les femmes à remettre en question la façon dont elles achètent, la relation qu'elles ont avec leurs vêtements. Ceci dans l'idée de mieux choisir leurs vêtements, et donc de se sentir mieux.» Une démarche qui aura aussi un impact sur la quantité de vêtements achetés.

«Quand on se sent mieux dans nos vêtements, on peut aussi plus facilement acheter mieux.» Aline Mettan, coach en mode éthique

Pour Aline Mettan, il faut aussi sortir de cette culpabilité: "je vois que c'est problématique, donc je n'achète pas de vêtements, mais je suis frustrée. «En fait, l'idée est d'aller plus loin et de constater que de faire ce changement apporte plus de bien-être.»
La Valaisanne propose des ateliers en ligne. Elle se rend également chez les gens pour étudier leur garde-robe, afin d'en tirer un meilleur profit. Et elle a aussi créé un podcast, dans l'idée de rendre toutes ces informations accessibles au public.

Un désastre écologique et social

Par cette démarche, Aline Mettan veut aussi faire prendre conscience du désastre écologique et social qu'est l'industrie de la mode, une des plus polluantes au monde. De plus en plus de personnes en sont conscientes, pourtant nous continuons d’acheter des tonnes de vêtements. Selon Aline Mettan, le marketing nous pousserait à le faire sans réfléchir. Mais elle a aussi une autre explication. «Je pense qu'une des raisons est que ces impacts sont loin de nous. On les connaît, mais cela ne nous touche pas vraiment au quotidien.»

«On connaît ces impacts écologiques et sociaux, mais ils sont loin de nous: cela ne nous touche pas au quotidien.» Aline Mettan, coach en mode éthique

La Valaisanne avance également une autre explication. «Consommer différemment demande de changer nos habitudes. C'est compliqué, d'autant plus que dans notre société, on nous demande tout le temps de changer nos habitudes. Et cela, dans tous les domaines: éducation des enfants, santé, nourriture... On n'arrive pas à tout faire.»

Jeudi 19 mai, Aline Mettan donnera une conférence à la bibliothèque du Châble, pour parler mode éthique. Elle proposera des clés pour agir, puis une discussion ouverte sur le sujet. Cette conférence est en lien avec l’exposition de la bibliothèque intitulée "Ethiquement chic : la vie compliquée de ton T-shirt", à découvrir jusqu'au 30 juin.
https://www.bibliovalais-martigny.biz/bagn-bcs/libraryNews/entry?id=178

NT

Podcasts liés:

Le journal - Ras-le-bol d'une mode vestimentaire polluante : une Valaisanne propose des solutions
Thèmes liés à l'article
Aline MettanMode éthiqueConsommation
Catégories
Les articles les plus lus