Un terrain synthétique pour remplacer l'ancienne surface disparue en raison des intempéries de 2018

Terrain de football d'Anniviers à Vissoie ©Yves Crettaz / Rhône FM
Construction
Yves Crettaz
Journaliste stagiaire

Touché par de violentes intempéries en 2018, le val d’Anniviers avait perdu son terrain de football. Aujourd’hui, après quatre ans d’attente, le club anniviard retrouve petit à petit son enceinte.

Une catastrophe. Ce lundi soir 2 juillet 2018, des trombes d’eau s’abattaient sur le Valais et plus précisément sur le val d’Anniviers. La rivière de la Navizence était devenue un monstre qui avalait tout sur son passage.

Jusqu’à sept mètres de boue

Le terrain de football de Mission avait littéralement disparu sous près de sept mètres de gravats et de boue. Un désastre pour le club de football local mais également pour la commune qui a chiffré cette catastrophe naturelle à près de 70 millions de francs.

« Un synthétique ne se dégrade pas autant qu’un naturel. »Christian Caloz, président du FC Anniviers

Aujourd’hui, le FC Anniviers est en passe de retrouver son terrain de jeu. Après plusieurs projets de reconstruction, le choix s’est porté sur une nouvelle enceinte synthétique à Vissoie, à côté de la patinoire. La raison de cette surface ? « L’association valaisanne du football nous a conseillé de privilégier l’artificiel en raison de l’altitude. Nous pourrons jouer plus tôt et plus tard dans la saison. De plus, quand la météo sera mauvaise, le terrain ne se dégradera pas autant qu’un terrain naturel », détaille Christian Caloz, président du FC Anniviers. Un avis hautement partagé par David Zufferey, conseiller communal en charge du dossier.

Une facture salée

Un investissement important de l’ordre de 4.5 millions de francs et qui sera financé par différentes sources : 800'000 francs proviennent des assurances, 300'000 francs de la part des entreprises locales et près de 290'000 francs de l’UEFA. Le crédit d’engagement de la commune se monte à 1,8 millions de francs alors que le solde provient de différents fonds cantonaux.

Le terrain en construction (Yves Crettaz / Rhône FM)
Le terrain en construction (Yves Crettaz / Rhône FM)

Un choix cornélien

En raison de la nouvelle carte des dangers qui a placé l’endroit de l’ancien terrain de football en zone rouge, il n’était pas évident pour la commune de trouver la place idéale pour la nouvelle surface. « On a étudié différents projets dont un en commun avec la patinoire », commente David Zufferey. L’idée avait fait réagir au sein de la vallée. « Le terrain aurait été sur la patinoire qu’on devait de toute façon rénover. Un gros projet !  Mais on s’est assez vite rendu compte que le montant total était trop élevé : 14 millions de francs ».

« L’avantage de la proximité avec les écoles »David Zufferey, conseiller comunal en charge des constructions

Selon le conseiller communal, il est compliqué de trouver un espace adéquat pour une si grande surface de jeu. « L’emplacement choisi a l’avantage de la proximité avec les écoles et les transports publics ».

Reprise des travaux

Les travaux, qui avaient déjà commencé il y a plusieurs mois, ont repris au début du mois de mars. L’installation n’est pas encore sortie de terre mais est bien visible à l’entrée du village et devrait être opérationnelle pour cet été.

L’inauguration est prévue au mois de septembre.

YC
Thèmes liés à l'article
ConstructionAnniviersFootball
Catégories
Les articles les plus lus