Troisième podium de l'hiver pour Michelle Gisin

Sofia Goggia a pu se relever après sa chute spectaculaire ©KEYSTONE/AP/Alessandro Trovati
Ski alpin
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Michelle Gisin s'est offert le deuxième podium de sa carrière en super-G dimanche à Cortina.

L'Obwaldienne a pris la 3e place d'une course remportée par l'Italienne Elena Curtoni et marquée par la chute de Sofia Goggia et la modeste 13e place de Lara Gut-Behrami.

L'impasse sur les courses programmées à Zauchensee le week-end précédent a donc payé pour Michelle Gisin. La championne olympique 2018 de combiné, 6e samedi en descente avec une grosse faute sur le bas du parcours, a cette fois-ci réussi un excellent finish pour échouer à 0''24 d'Elena Curtoni.

Ce podium est le troisième de l'hiver pour Michelle Gisin, 3e en géant à Courchevel puis en slalom à Lienz à la fin décembre. Elle n'était jusqu'ici montée qu'une seule fois sur la "boîte" en super-G, en décembre 2017 à St-Moritz (2e place), et n'avait pas fait mieux que 10e dans la discipline cette saison.

Elena Curtoni (30 ans) a cueilli quant à elle sa deuxième victoire en Coupe du monde, quasiment deux ans jour pour jour après avoir triomphé en descente à Bansko. L'Italienne, 2e à St-Moritz et 3e à Val d'Isère en descente dans la discipline, s'est imposée avec 0''09 d'avance sur l'Autrichienne Tamara Tippler.

Week-end à oublier pour Gut-Behrami

Derrière Michelle Gisin, une deuxième Suissesse est parvenue à se glisser dans le top 10. Quatrième en descente la veille, Corinne Suter s'est classée 5e à 0''20 de la troisième marche du podium. La Schwytzoise espérait certainement mieux, mais elle confirme sa montée en puissance à deux semaines des JO de Pékin.

Lara Gut-Behrami, fâchée après sa 9e place de la veille en descente, a donc également manqué son affaire en super-G. Devancée de 0''83 par Elena Curtoni, la Tessinoise déplore ainsi une troisième contre-performance de suite dans sa discipline fétiche après son élimination à St-Moritz et sa 10e place à Zauchensee.

Inquiétude pour Goggia

Victorieuse samedi en descente, Sofia Goggia a pour sa part été victime d'une nouvelle terrible cabriole, sa deuxième en à peine plus d'une semaine. L'Italienne, qui avait déjà chuté lourdement lors de la descente de Zauchensee alors que la victoire lui tendait les bras, semblait souffrir du genou gauche.

Cette mésaventure tombe au plus mauvais moment pour Sofia Goggia, qui avait obtenu samedi son 17e succès en Coupe du monde. La championne olympique en titre de descente avait déjà dû faire l'impasse sur les Mondiaux 2021, disputés à Cortina, en raison d'une blessure au genou droit.

ATS
Catégories