TdR: Ethan Hayter met du baume sur les blessures d'Ineos

Ethan Hayter s'est montré le plus rapide à Echallens ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Cyclisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Ethan Hayter (Ineos) ne manque pas de ressources. Le Britannique déjà vainqueur du prologue de Lausanne s'est imposé au sprint à Echallens, terme de la 2e étape du Tour de Romandie.

L'Australien Rohan Dennis (Jumbo) conserve le maillot vert de leader.

Hayter est un brillant rouleur comme l'a prouvé son succès sur l'aérodrome de la Blécherette. Il est également capable de se jouer des éléments après avoir terminé dernier de l'étape de Romont mercredi, pris dans la chute collective à 14 km de l'arrivée.

Impressionnant travail

Le Britannique a ponctué l'impressionnant travail de l'équipe Ineos, qui a broyé la moitié du peloton dans les vingt derniers kilomètres de cette étape vallonnée. Certains sprinters n'ont pas supporté le rythme imposé et ont sauté dans les dernières petites côtes avant de rejoindre Echallens.

Cette victoire de la grande écurie britannique résonnait d'un son spécial après la pénalité de 20'' iinfligée à Geraint Thomas pour un ravitaillement interdit dans les 20 derniers kilomètres de l'étape de Romont. Le Gallois a pratiquement perdu toutes ses chances de conserver son titre.

Une échappée à quatre

L'étape a été animée par une échappée de quatre coureurs, qui ont dû se contenter d'une avance maximale de 3'47''. Le Suisse Nils Brun (Swiss Cycling) s'était glissé dans le bon coup du jour. Le quatuor a occupé la tête de la route sur près de 147 km avant de céder sous l'impulsion des Ineos.

La 3e étape ce vendredi se fera sous la forme d'un tracé en boucle de 165 km autour de Valbroye, du nom de l'entité qui rassemble plusieurs communes de la Broye. Le départ sera donné à Granges-Marnand et l'arrivée sera jugée à Marnand. Cette étape constituera un terrain idéal pour les baroudeurs avec ses nombreuses côtes.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus