Super-G: Gut-Behrami enfin sacrée, Gisin en bronze

Michelle Gisin aurait pu faire mieux que le bronze ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Lara Gut-Behrami a, enfin, décroché son premier titre olympique vendredi à Yanqing. La Tessinoise s'est parée d'or dans un super-G où l'Obwaldienne Michelle Gisin a décroché le bronze.

A 30 ans, Lara Gut-Behrami s'offre une consécration qu'elle attendait depuis plus d'une décennie. Privée des Jeux de Vancouver 2010 après une opération à la hanche, elle avait enchaîné les déceptions à Sotchi, où sa médaille de bronze de la descente lui avait laissé un goût amer, puis à PyeongChang.

Privée d'or pour 0''10 par le duo Dominique Gisin/Tina Maze en descente à Sotchi, la Tessinoise avait surtout terminé à la pire des places - la 4e - dans "sa" discipline, le super-G, en Russie comme en Corée du Sud. Elle avait manqué le bronze pour 0''07 à Sotchi et pour... 0''01 à PyeongChang!

Une nouvelle approche

Mais Lara Gut-Behrami, qui suscitait déjà les plus folles attentes alors qu'elle avait à peine 17 ans, n'est plus la même femme. Désormais plus relâchée dans son approche de la compétition, elle a touché le Graal en ce 11 février 2022, un an après avoir cueilli ses deux premiers titres mondiaux à Cortina (super-G et géant).

La lauréate du classement général de la Coupe du monde 2015/16 a qui plus est abordé ce super-G de manière détendue, quatre jours après avoir arraché une deuxième médaille de bronze olympique inespérée en géant. Elle n'a cette fois-ci pas failli dans une discipline qui lui a rapporté 17 de ses 34 succès en Coupe du monde.

Une 2e médaille pour Gisin

En larmes dans l'aire d'arrivée, Lara Gut-Behrami a devancé de 0''22 sa dauphine autrichienne Mirjam Puchner. Troisième à 0''30 malgré une faute de ligne, Michelle Gisin a quant à elle effacé sa déception du slalom. dans lequel elle avait craqué en deuxième manche après avoir signé le 2e temps sur le premier parcours.

L'Obwaldienne de 28 ans s'est ainsi offert une deuxième médaille olympique, quatre ans après son sacre en combiné. Son sourire rayonnant contrastait avec la déception de l'outsider schwytzoise Corinne Suter, 13e à 0''98, juste derrière la quatrième représentante de Swiss Olympic Jasmine Flury (12e).

ATS
Catégories