Succès historique pour Ryding, Meillard 7e

La joie de Dave Ryding, qui a offert au ski alpin britannique son premier succès en Coupe du monde ©KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA
Ski alpin
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Dave Ryding a écrit une page d'histoire du ski alpin samedi.

Vainqueur du slalom de Kitzbühel, il a offert à la Grande-Bretagne son premier succès en Coupe du monde. La 7e place de Loïc Meillard et la 8e de Marc Rochat sauvent un bilan suisse en demi-teinte.

Sixième de la première manche, Dave Ryding a parfaitement négocié les pièges du second parcours pour triompher au terme d'un slalom au scenario improbable. Il a notamment profité des fautes commises par Alex Vinatzer et Clément Noël, respectivement 1er et 2e sur le premier tracé mais tous deux classés hors du top 10.

Dave Ryding, qui s'était déjà illustré à Kitzbühel (2e en 2017), s'est imposé avec 0''38 d'avance sur son dauphin norvégien Lucas Braathen. Ce dernier s'empare ainsi de la première place du classement de la discipline, six jours après avoir triomphé à Wengen où il ne pointait qu'au 29e rang après la première manche.

La régularité de Meillard

Remarquables à Adelboden puis à Wengen dans la spécialité, les Suisses n'ont donc pas signé d'exploit samedi sous la neige. Loïc Meillard, 7e à 0''88 du vainqueur, confirme néanmoins sa régularité: le skieur d'Hérémence a terminé les quatre derniers slaloms parmi les huit meilleurs.

Brillant 5e de la première manche avec le dossard 29, Marc Rochat a quant à lui limité la casse l'après-midi. Huitième à 0''96 de Dave Ryding, le Vaudois décroche simplement le deuxième top 15 de sa carrière après sa 6e place obtenue à Kranjska Gora en mars 2018.

Troisième Suisse classé, Luca Aerni est remonté de la 23e à la 13e place en finale. Il y avait toutefois mieux à faire, comme l'a prouvé Henrik Kristoffersen: parti juste avant le Valaisan en deuxième manche, le Norvégien a signé le meilleur temps sur le second parcours pour se hisser au 3e rang.

Quatre Suisses éliminés en finale

Les quatre autres Suisses présents en deuxième manche font partie des onze coureurs éliminés. Brillant 2e à Wengen six jours plus tôt, Daniel Yule est rapidement parti à la faute sur le second parcours. Seulement 20e après la manche initiale, il a pris tous les risques, en vain. Ramon Zenhäusern, 17e le matin, a connu le même sort.

La seconde manche a aussi été fatale à Sandro Simonet et à Noel von Grünigen. Remarquable 26e sur le premier tracé avec le dossard 54, ce dernier a laissé passer une belle opportunité d'inscrire ses premiers points de la saison. Tanguy Nef a quant à lui été éliminé en première manche, tout comme Reto Schmidiger.

ATS
Catégories
album_image
En ce moment
AbcdefuGAYLE