Streethockey: destins croisés entre Sierre et Martigny en ligue nationale A

Sierre Lions ©gravure@jeanbernardmichel.ch
Streethockey
Justin Grept
Responsable des sports

Les séries finales de la saison de ligue nationale A de streethockey débutent ce week-end. A Sierre, l’appétit vient en mangeant alors qu’à Martigny, on veut éviter le pire.

Le championnat de ligue nationale A de streethockey entre dans sa phase décisive. Les Sierre Lions, 3e de la saison régulière, débutent leur quart de finale de playoffs dimanche prochain. Ils affrontent Kernenried dans une série au meilleur des trois matches. Face à la formation bernoise, les joueurs de la Cité du soleil comptent une victoire et une défaite aux pénaltys cette saison. Mathieu Schildknecht, joueur et membre du comité des Sierre Lions, sait que la série ne sera pas une formalité. «On s’attend à une confrontation compliquée, car c’est une équipe jeune avec un jeu très physique. De notre côté, on peut compter sur un peu plus d’expérience, ce qui peut faire la différence. Surtout en playoff, où tout se joue sur des détails.»

A Sierre, l’appétit vient en mangeant

Voilà pour le discours de politesse, néanmoins sincère. Reste qu’une élimination en quart de finale serait perçu comme un échec pour les Sierrois. Car au fil des mois, l’ambition a grandi au centre sportif Ecossia. «L’objectif initial de la saison était de se faire plaisir, sans accorder trop d’importance au classement», détaille retrouve Mathieu Schildknecht. «Mais désormais, avec cette 3e place après la saison régulière, le discours évolue un peu. On a battu deux fois Oberwil, la meilleure formation de Suisse depuis plusieurs années, ce qui nous donne le droit de rêver d’aller chercher quelque chose.»

«Le titre? Avec la saison qu’on réalise, on ne va pas dire qu’on y pense pas.» Mathieu Schlidknecht, membre du comité et joueur des Sierre Lions

Parlons franchement: pense-t-on au titre à Sierre? «Il nous trotte dans un coin de la tête. Avec la saison qu’on réalise, on ne va pas dire qu’on y pense pas. On est soudés, on a montré qu’on pouvait faire de belles choses. Alors oui, je pense qu’on peut aller jusqu’au bout.» 

A Martigny, un scénario de saison inattendu

Au coude du Rhône, l’ambiance n’est pas tout à fait la même. Le SHC Martigny doit en effet disputer les playout, une première depuis son retour en ligue A en 2017. Face à Belp – autre équipe bernoise –, le club octodurien se retrouve à devoir sauver sa place dans l’élite, alors qu’il visait le haut du classement en début de saison. «C’est nouveau, donc on le vit avec appréhension», reconnaît Samuel Orsinger, vice-président et joueur du SHC Martigny. «Dans le même temps, on est conscient de nos forces et on a toutes les cartes en main pour gagner. La bagarre sera surtout tactique, car on sait que Belp a l’habitude de défendre et va nous attendre. On a plus le niveau d’il y a deux ans pour faire le jeu, il faudra donc réussir à troubler cette phase d’attente.»  

«Dans le vestiaire, chacun est conscient de la situation du club et de sa responsabilité pour sa survie en ligue A.» Samuel Orsinger, vice-président et joueur du SHC Martigny  

Samuel Orsinger et ses coéquipiers commenceront ces playout la semaine prochaine, le dimanche 27 mars. Soit trois semaines après son dernier match. Une pause que Martigny met à profit. «C’était important de se ressourcer, de bien travailler sur le plan tactique justement et surtout de recentrer nos forces pour repartir à zéro. On s’est que c’est ainsi que ça fonctionne dans une série de playout.» Et Samuel Orsinger de poursuivre: «L’état d’esprit dans le vestiaire est bon. Chacun est conscient de la situation du club et de sa responsabilité pour la survie de celui-ci en ligue nationale A.»  

Notez que le perdant de cette série de playout – qui se dispute au meilleur des cinq matches – n’est pas relégué d’office. Il devra encore disputer une série de barrage contre le vainqueur de ligue nationale B. On rappelle l’agenda : les Sierre Lions débutent leur playoff dimanche à 14h au centre sportif Ecossia face à Kernenried, alors que Martigny joue son premier match des playout une semaine plus tard, le dimanche 27 mars à Belp.

Le dénouement de la saison de Ligue nationale A approche à grand pas. Entre Sierre et Martigny, les deux équipes valaisannes du championnat, les enjeux sont opposés
 
Effectif limité aux Sierre Lions. Ambitions limitées à Martigny
JG
Thèmes liés à l'article
StreethockeySierre LionsSHC Martigny
Catégories
Les articles les plus lus