Rafael Nadal: la victoire qui change tout

Nadal a cueilli dimanche son 21e titre du Grand Chelem ©KEYSTONE/EPA/DAVE HUNT
Tennis
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Rafael Nadal est bien aujourd'hui le plus grand joueur de tous les temps. Le Majorquin a signé le plus bel exploit de sa carrière à Melbourne pour cueillir son 21e titre du Grand Chelem.

Treize ans après sa première victoire, Rafael Nadal a remporté - enfin - un deuxième Open d'Australie. Il s'est imposé 2-6 6-7 (5/7) 6-4 6-4 7-5 devant Daniil Medevev dans une finale longue de 5h24' et riche de mille rebondissements.

"C'est juste incroyable. Il y a un mois et demi, je ne savais même si je pourrais venir ici. Et là, je me retrouve avec le trophée du vainqueur à côté de moi", a lâché sur le court un Rafael Nadal ému aux larmes au terme de cette finale.

Medvedev a perdu le fil

Sur la Rod Laver Arena où il restait sur quatre défaites en finale, le gaucher de Manacor est vraiment revenu de nulle part. Mené deux sets à rien, il a dû sauver trois balles de 4-2 de manière consécutive dans la troisième manche. Il a su, ensuite, exploiter les errements de Daniil Medvedev pour prendre les commandes d'un match qu'il n'aurait jamais dû gagner.

Rafael Nadal a pris le large dans le cinquième set grâce à un contre le long de la ligne pour mener 3-2. A 5-4, il a mené 30-0 avant de concéder un break en raison notamment d'une double faute létale à 30-15. Mais à 5-5, il retrouvait toute sa précision à la relance pour ravir une dernière fois le service du Russe. A 6-5, il pouvait cette fois conclure sur un jeu blanc et commencer à mesurer la portée de son exploit.

Seul au monde

Avec ce 21e titre du Grand Chelem, Rafael Nadal est désormais le seul recordman des victoires en Grand Chelem. Il laisse Novak Djokovic et Roger Federer à une longueur avec une chance réelle de creuser l'écart ce printemps sur la terre battue de Roland-Garros, où il a déjà triomphé 13 fois.

On a le sentiment que ce Rafael Nadal, qui doutait encore il y a quelques semaines s'il pouvait rejouer au plus haut niveau en raison de sa blessure chronique à un pied, a définitivement pris la main dans cette lutte majestueuse qui l'oppose au Serbe et au Bâlois.

Trois femmes ont toutefois fait mieux que Rafael Nadal dans l'histoire du tennis. La recordwoman est l'Australienne Margaret Smith Court, lauréate de 24 trophées majeurs en simple. Serena Williams en est pour sa part à 23, alors que Steffi Graf s'était arrêtée à 22.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus