Pour passer au numérique, l'Hôpital du Valais recherche 20 spécialistes en informatique

Hôpital du Valais © Keystone ATS - Jean-Christophe Bott
Numérisation
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

L’Hôpital du Valais veut passer au numérique pour garantir un système de santé efficace. Une vingtaine de spécialistes en informatique sont actuellement recherchés pour relever ce défi. Il faudra compter entre trois et six ans pour que la numérisation de l’Hôpital du Valais soit terminée.

Le constat n’est pas nouveau : le système de santé suisse est en retard dans le domaine numérique. L’Hôpital du Valais veut sauter le pas pour garantir un système de santé efficace.

Tout l'hôpital sollicité

Selon Pascal Strupler, président du conseil d’administration de l’Hôpital du Valais, ce passage au numérique est un véritable défi, tant au niveau de l’organisation que du financement. Mais c'est aussi un défi humain. «Au niveau de l'organisation, il n'y a pas seulement les informaticiens qui sont sollicités, mais tout l'hôpital: les soignants et les médecins aussi. Nous devons donc d'abord améliorer les processus avant de les digitaliser», précise Pascal Strupler. «Nous visons la digitalisation de tout l'itinéraire du patient, depuis le passage chez son médecin, en passant par son séjour à l'hôpital, et jusqu'à son retour chez le médecin traitant, un EMS ou un CMS.»

Plusieurs dizaines de millions de francs

Selon lui, il faudra compter plusieurs dizaines de millions de francs pour installer une digitalisation assez large de l'institution. «Et au niveau humain, nous devrons former les gens. Tous les soignants ou les médecins ne sont pas forcément des spécialistes dans le domaine de la digitalisation. Il faudra les persuader de l'utilité d'un tel processus. Nous avons donc un travail assez important pour les années à venir.»

Lutter contre la cybercriminalité

Et pour relever ce défi, l’Hôpital du Valais recherche actuellement 20 spécialistes en informatique. Leur mission aura un impact direct sur le séjour hospitalier des Valaisans. «Nous recherchons évidemment des informaticiens, mais aussi des spécialistes qui nous aident à lutter contre la cybercriminalité. Ces 20 personnes s'ajouteront aux 76 équivalents plein temps que compte actuellement la division informatique de l'Hôpital du Valais.

Selon Pascal Strupler, il faudra compter entre trois et six ans pour que la numérisation de l’Hôpital du Valais soit achevée.

NT
Thèmes liés à l'article
Hôpital du Valais
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
LibreANGELE