PdG : le commandant Schwery se veut «positif, mais prudent» pour la tenue des départs samedi soir

Justin Grept
Responsable des sports

Quelques heures avant la deuxième série de départs de la Patrouille des Glaciers, le commandant de l'épreuve fait le point. Il se dit positif. Mais reste prudent.

A sept heures des premiers départs de Zermatt (prévus samedi à 21h30), le commandant de la Patrouille des Glaciers Roger Schwery a fait un point de situation. Il a évidemment évoqué les conditions météo sur le parcours: «Le parcours est prêt, les contrôles ont été effectués. A ce niveau-là, le voyant est au vert. On attend des températures très basses, jusqu’à – 25 degrés». Le colonel EMG marque une pause, avant d’ajouter «si la course à lieu. A l'instant T, c'est du 50-50». 

Le point sur la météo

La prudence reste de mise. Une perturbation est passée ce matin entre 5h et 6h sur le parcours. «Pour la course, en regardant d’heure en heure, on va vers une grande amélioration. Il devrait y avoir des nuages pour le départ, qui disparaitront au fil de la nuit», estime l’officier spécialiste Ulrich. «En haute-montagne, le ciel devrait être clair. Et demain (ndlr : dimanche), le temps s’annonce bon.»

La décision finale sur le maintien de la course tombera à 16h samedi, lors du traditionnel briefing à l’église de Zermatt. «Dans ma vision, ça a toujours été le patrouilleur au centre. C’est donc à eux que j’annoncerai la décision en premier», a déclaré le commandant Schwery. 

Pour rappel, comme la première en milieu de semaine, cette deuxième série de départs a été reportée de 24h. Si le temps le permet, les 418 patrouilles engagées au départ de Zermatt (57,5 km pour 4386 m de dénivelé) partiront dès 21h30 ce samedi soir. Les 326 au départ d’Arolla (29,6 km pour 2200 m de dénivelé) dès 3h30 dimanche matin.
 

JG
Thèmes liés à l'article
Catégories