Paolo Tramezzani: «J'ai vu une équipe avec des certitudes, qui n'avait pas peur»

Avant le coup d'envoi, Paolo Tramezzani a tenu à rassembler ses joueurs (titulaires et remplaçants compris) pour leur donner ses dernières consignes ©Keystone-ATS
Football
Christophe Moreillon
Journaliste sportif stagiaire

De retour sur le banc du FC Sion, Paolo Tramezzani a longtemps crû être en mesure de prendre un point au leader Bâle ce dimanche à Tourbillon avant de voir son équipe craquer en toute fin de match (0-1). Malgré la déception du résultat, le technicien italien veut retenir le positif de cette partie.

Si comme lors du premier duel face aux Rhénans, perdu 6 à 1 le 1er août dernier, le FC Sion est resté bredouille ce dimanche, au niveau de l’attitude, une vraie métamorphose a pu être observée. Malgré cette défaite 1-0, Paolo Tramezzani ne voulait d’ailleurs retenir que le positif de cette partie face aux Bâlois.

«Plus qu'un joueur, Kevin est une personne importante dans le vestiaire»Paolo Tramezzani

Pour sa troisième «première fois» à la tête du FC Sion, le technicien italien a choisi de rebrasser les cartes à l’heure de dévoiler sa composition. Principal changement: le retour dans les buts de Kevin Fickentscher.

Priorité au mérite

Devant lui, Kevin Fickentscher pouvait compter sur le retour au jeu de Birama Ndoye que Paolo Tramezzani a choisi d’associer à Nathanaël Saintini. Autre revenant dans le onze: Anto Grgic. Pour la première fois depuis mai 2019, Adryan est lui entré en jeu, ce qui n’a pas été le cas de Kevin Bua ou Gaëtan Karlen. Des choix assumés par Paolo Tramezzani

Tout donner, les Valaisans devront le faire dimanche prochain. Les hommes de Paolo Tramezzani se déplaceront à la Praille pour le deuxième derby de la saison face au frère ennemi Servette. Une rencontre qui sera à suivre en direct dès 16h30 sur Rhône FM.

CM/JG/HDC
Thèmes liés à l'article
Football
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une