Paolo Tramezzani garde le cap: «On veut un best of de tout ce que l’équipe a bien fait cette saison»

Paolo Tramezzani ©Keystone-ats
FC Sion
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Le FC Sion n’est pas dos au mur mais la fin de saison s’annonce tout de même périlleuse. Avec 4 points d’avance sur la place de barragiste, le maintien en Super League est toujours en question. Une situation qui ne fait pas dévier l’entraîneur Paolo Tramezzani de sa trajectoire.

On pourrait reprocher des tas de choses à Paolo Tramezzani, d’un point de vue purement footballistique voire dans son attitude vis-à-vis de la presse. Mais rien en ce qui concerne sa constance. Ni dans l’approche, ni dans le discours. En reprenant les reines de la première équipe mi-octobre, le technicien italien a toujours tenu les mêmes propos.

« J’ai toujours été serein, même lorsque certains observateurs nous voyaient, légitimement, viser des objectifs plus élevés cette saison. » Paolo Tramezzani

Son équipe travaille bien, dit-il. Les résultats ne suivent pas forcément, certes, mais l’objectif du maintien en Super League, a toujours été en tête de liste. Quand on lui demande s’il est plus nerveux que d’habitude, voilà ce que répond Paolo Tramezzani. « Je suis toujours serein. Je pense d’ailleurs l’avoir toujours été. Même lorsque notre place en Super League semblait acquise. Même lorsque certains observateurs nous voyaient, légitimement, viser d’autres objectifs plus élevés cette saison. »

Pas de panique

« Je ne me suis jamais senti à l’abri de quoi que ce soit, poursuit l’entraîneur. Je connais les défauts et les qualités de mon équipe. J’ai toujours essayé de rester tranquille. Ma façon de penser n’a pas changé, ni mon comportement envers l’équipe. » Fidèle à lui-même et à ses principes, Paolo Tramezzani tient bon.

« On sait ce qui est en jeu. Et on s’entraîne pour s’en sortir. » Paolo Tramezzani

Parfois bouillonnant sur le banc, le Transalpin se présente calme devant les journalistes au point presse du jeudi. Avec un leitmotiv bien ancré : le travail. « Vous le savez et je l’ai toujours dit. Durant la semaine, l’équipe travaille bien. De manière professionnelle et avec beaucoup d’engagement. Et elle continue de le faire conformément aux attentes que j’ai fixées depuis mon retour. Tout le monde est conscient qu’il manque peu de matches d’ici au terme de la saison. Et l’objectif aujourd’hui est très clair. Pour tout le monde. On sait ce qui est en jeu. Et on s’entraîne pour s’en sortir. »

Pas de révolution

La donne est très claire en effet. La marge de 4 points d’avance sur Lucerne, barragiste, ne permettra que peu de faux pas lors des 4 parties restantes. Et notamment dimanche face à GC au Letzigrund. Un match qui a été préparé de manière normale. « Nous préparons ce match comme tous les autres, commente Paolo Tramezzani. Avec une implication maximale. C’est une partie importante dans laquelle nous voulons avoir notre mot à dire. Face à GC, comme lors des derniers rendez-vous qui restent, l’objectif c’est d’avoir chaque joueur au mieux de sa forme et de son potentiel. »

« Lors des quatre derniers matches on veut faire ressortir le meilleur de ce que cette équipe est capable de montrer. » Paolo Tramezzani

Dans ses propos, le coach se montre combatif. Il espère même une vraie embellie lors du sprint final qui arrive. « On veut en quelques sortes un best of de ce que l’équipe a bien fait cette saison. Le but c’est d’être créatif en zone offensive. Attentif dans chaque situation et avoir un bon équilibre. En somme, faire ressortir le meilleur de ce que cette équipe est capable de montrer. » En bon capitaine d’un bateau malmené, Paolo Tramezzani, garde le cap. En évitant les barrages de promotion-relégation, il pourrait arriver à bon port sans trop de dommages.

HDC
Thèmes liés à l'article
FC SionSuper LeagueFootball
Catégories
Dossier FC Sion