Milan AC patine, Naples encore piégé à domicile

L'ancien Lillois Jonathan Ikone a marqué avec la Fiorentina contre Naples. ©KEYSTONE/EPA/CESARE ABBATE
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Aucun but marqué et deux petits points pris en deux matches: l'AC Milan a encore étalé son impuissance chez le Torino (0-0) lors de la 32e journée au terme d'une semaine décevante.

Elle met en péril sa première place en Serie A.

Les Rossoneri, déjà accrochés à domicile par Bologne (0-0) lundi dernier, n'ont plus que deux points d'avance sur l'Inter Milan (2e), potentiellement nouveau leader en vertu de son match en retard à disputer fin avril contre cette même équipe de Bologne.

Naples (3e), battu un peu plus tôt à domicile par la Fiorentina (2-3), est aussi à deux points du leader et la Juve (4e), si elle assure ne plus croire au scudetto, est encore mathématiquement en course, à six longueurs à six journées du terme.

Si la défense du Milan reste intraitable (aucun but encaissé lors des cinq derniers matches), l'attaque des Rossoneri a encore affiché ses limites actuelles avec peu d'occasions nettes malgré beaucoup d'activité.

Sans Zlatan Ibrahimovic, forfait, Olivier Giroud a de nouveau mené l'attaque mais sans trouver la faille, pas aidé par de nombreuses erreurs techniques de ses partenaires et des mauvaises passes dans les trente derniers mètres.

Naples (3e) a encore lâché de précieux points dans son stade Diego Maradona en vue du scudetto, battu par la Fiorentina (3-2). Cette dernière dépasse au classement l'Atalanta (8e) battue à Sassuolo (2-1).

Comme en Coupe d'Italie en janvier (5-2 ap), la Fiorentina a mis au pas le Napoli dans son antre grâce à son attaquant argentin Nicolas Gonzalez (29e), au premier but en Serie A du Français Jonathan Ikoné, tout juste entré en jeu (66e), et à son avant-centre brésilien venu du FC Bâle, Arthur Cabral, en puissance (72e).

Atalanta à la peine

Mauvaise journée aussi pour l'Atalanta Bergame qui, trois jours après son nul à Leipzig (1-1) en quart de finale de Ligue Europa, a été pris de vitesse par Sassuolo (2-1).

La "Dea", sans Freuler, blessé, a cédé sur deux contres rapides des Neroverdi conclus par le même joueur, Hamed Junior Traoré (24e, 61e), auteur de ses sixième et septième buts de la saison en championnat.

La "Dea" recule à la huitième place, à quatre points de la 5e place qualificative pour la Ligue Europa (mais avec un match en retard).

ATS
Catégories
Les articles les plus lus