Mario Balotelli «s’attaque» à la Swiss Football League

Christophe Moreillon
Journaliste sportif RP

En bien ou en mal, Mario Balotelli fait toujours parler de lui. Dimanche, il a été victime d'une faute non-sanctionnée par les arbitres avant d'adresser un doigt d'honneur au public du FC Bâle. Lundi, il adresse un message clair à la Swiss Football League.

Mario Balotelli n'a peur de rien et il le prouve une fois de plus. Ce dimanche au Parc Saint-Jacques, l'attaquant italien a marqué les esprits lors du match nul entre le FC Bâle et le FC Sion (0-0). S'il n'a pas inscrit son cinquième but sous les couleurs valaisannes, il s'est fait l'auteur d'un geste bien moins glorieux: un doigt d'honneur adressé au kop rhénan. On jouait alors la 57ème minute et le Transalpin venait d'être victime d'une faute non-sanctionnée de la part du défenseur adverse Kasim Adams. Problème: dans la suite de l'action, Baltazar mettait une claque à Dan Ndoye et était expulsé par l'arbitre Alain Bieri. En attendant une probable suspension pour son majeur levé, Mario Balotelli s'est une fois de plus illustré ce lundi. Il adresse sur son compte Instagram un message clair à la Swiss Football League.

«Je ne sais pas dans quel genre de mafia vous êtes mais croyez-moi, des joueurs comme moi ne sommes pas fiers d’être dans une ligue où l’injustice, la corruption et l’incapacité sont souveraines», commence-t-il avant de poursuivre en indiquant que le football est un travail à prendre au sérieux par tout le monde, arbitres y compris.

«Le monde doit mettre un œil sur cette ligue pour voir la honte qu’ils font.»Mario Balotelli

«Je ne vais pas continuer à risquer ma propre santé sur le terrain sans être protégé des fautes des adversaires et des agressions des supporters», poursuit le numéro 45 de Tourbillon. «Je me fiche vraiment de ce à quoi vous êtes habitué mais le monde doit mettre un œil sur cette ligue pour voir la honte qu’ils font.»

«J’ai fait une erreur et je vais payer pour cela. L’arbitre a fait des erreurs? Il doit aussi le payer.» Mario Balotelli

Dans son message, l’attaquant ne nie pas s’en être pris aux fans rhénans. «J’ai fait une erreur et je vais payer pour cela. La fédération a fait une erreur, paiera-t-elle pour cela? L’arbitre a fait des erreurs? Il doit aussi le payer», conclut-il. 

En enrôlant Mario Balotelli, le FC Sion savait qu'il s'attachait les services d'un attaquant caractériel. L'Italien a le courage de parler là où beaucoup se tairaient. Au risque de s'exposer à une sanction encore plus lourde que celle qui planait au-dessus de sa tête suite à son doigt d'honneur. À l'heure actuelle, la SFL l'a suspendu provisoirement pour une rencontre. Alors que son équipe se déplace à Wil mercredi pour le compte des huitièmes de finale de Coupe et qu'elle accueillera Saint-Gall samedi à Tourbillon, l'affaire devrait occuper une bonne partie de la semaine.

Le message de Mario Balotelli sur Instagram:

CM
Thèmes liés à l'article
Catégories