Mais que va donc faire ce conseiller national valaisan à un meeting pro-Zemmour ?

Affiche annonçant la réunion ©reconquête/Suisse
Politique
Thomas Schurch
Journaliste RP

Un conseiller national valaisan dans une manifestation pro-Zemmour. Ce jeudi soir à Martigny, Jean-Luc Addor prendra la parole lors d'une réunion des sympathisants du candidat à la présidentielle française. Comment expliquer une telle présence, peut-on parler de soutien de l'UDC ? Interview.

La présidentielle qui se joue actuellement en France fait des vagues jusqu'en Valais. Un conseiller national valaisan est l'une des têtes d'affiche ce jeudi soir à Martigny d'une réunion en faveur d'Eric Zemmour. Eric Zemmour, ancien journaliste du Figaro, actuel candidat à la fonction suprême.

Comment expliquer la présence et la participation d'un politicien suisse, en l'occurrence l'UDC Jean-Luc Addor à ce genre de meeting ? "Cela fait des années qu'Eric Zemmour s'engage pour défendre une civilisation qui nous est commune", explique Jean-Luc Addor sur Rhône Fm.

"Je me sens personnellement très proche de ses idées. C'est un conservateur comme j'ai la modeste prétention de l'être avec l'UDC du Valais romand." Jean-Luc Addor, conseiller national

Jean-Luc Addor le dit et le répète, il vient à la réunion à titre privé. "Je n'entends pas me mêler d'une campagne électorale d'un pays étranger", nous déclare-t-il. "Je ne m'exprime pas au nom de l'UDC".

Pourtant sur l'affiche qui annonce la soirée, il est clairement stipulé "Jean-Luc Addor, député suisse, Conseil national à Berne".


Avec cette réunion de ce jeudi soir et la prise de parole officielle d'un politicien suisse, peut-on dire que l'UDC s'engage malgré tout dans la présidentielle française en soutenant le candidat Zemmour ? "Certainement pas, ce n'est pas le genre de la maison", affirme Jean-Luc Addor.

"L'UDC s'occupe d'abord et exclusivement de la Suisse" Jean-Luc Addor, conseiller national

Mais selon le conseiller national : "Il est vrai que nous nous engageons pour défendre une civilisation. C'est sous cette angle qu'évidemment des sympathies se créent. Cela n'implique en aucune manière une collaboration officielle".

"Eric Zemmour a fait office de lanceur d'alerte"Jean-Luc Addor, conseiller national UDC

Eric Zemmour et l'UDC semblent se retrouver sur bon nombre de points. L'ancien journaliste du Figaro n'en fait pas mystère, il a déclaré se sentir proche des idées de ce parti.

De son côté, la section valaisanne de l'UDC semble particulièrement séduite par le polémiste. Cela est clair avec Jean-Luc Addor, mais pas seulement. En novembre dernier sur Rhône FM, l'ancien ministre valaisan Oskar Feysinger révélait connaitre - et correspondre - avec le polémiste depuis plus d'une dizaine années.

Ci-dessous à écouter, notre reportage avec Jean-Luc Addor :

Un député suisse en soutien à une candidature française ?
TS
Catégories