L'UDC veut une Suisse fidèle à la neutralité armée

Image par défaut ATS ©RFM
Partis
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'UDC se réunit samedi à Coire pour sa première assemblée des délégués depuis les restrictions imposées par le Covid. Le parti abordera les thèmes de la neutralité et de la sécurité de l'approvisionnement. Il décidera aussi ses mots d'ordre pour la votation du 15 mai.

Les délégués réunis à Coire vont notamment se pencher sur la guerre en Ukraine, ainsi que sur la capacité de défense du pays. Ils vont également réaffirmer la neutralité de la Suisse, indique l'invitation à l'assemblée. Les conseillers nationaux Franz Grüter (LU) et Roger Köppel (ZH) présenteront une résolution sur le thème de la neutralité armée et perpétuelle.

La guerre montre de manière drastique que la sécurité de l'approvisionnement en denrées alimentaires et en énergie, ainsi que la protection de la population, doivent avoir la priorité absolue, estime le parti. Le conseiller fédéral Guy Parmelin, le conseiller national Mauro Tuena (ZH) et la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher (GR) livreront une analyse à ce sujet.

Les délégués vont également prendre position sur la votation du 15 mai. Il faut notamment s'attendre à quelques discussions sur le renforcement de la participation suisse à Frontex, le parti s'étant montré divisé sur le sujet. Les Jeunes UDC ont notamment lancé leur propre campagne pour le "non".

Samuel Hasler, représentant du parti de jeunes, s'exprimera par ailleurs en tant que responsable du comité référendaire contre la modification de la loi sur le cinéma ("Lex Netflix"). L'UDC a également invité la conseillère nationale verte Manuela Weichelt (ZG) à s'exprimer sur la modification de la loi sur la transplantation. La conseillère nationale UDC Verena Herzog (TG) portera la parole contre cet objet.

ATS
Catégories