Les Suissesses finissent loin

L'ancienne fondeuse Denise Herrmann est une reine du biathlon. ©KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Lena Häcki a été la seule Suissesse à garder la tête hors de l'eau sur le 15 km individuel des JO de Pékin. L'Obwaldienne est arrivée 24e, à 3'50 de la médaillée d'or, l'Allemande Denise Herrmann.

Cette dernière n'avait jamais récolté de lauriers olympiques auparavant en biathlon mais avait été médaillée de bronze en ski de fond avec le relais allemand aux JO de Sotchi 2014. Herrmann (33 ans) s'est mise au biathlon en 2016/17. Deux ans plus tard, elle devenait championne du monde de la poursuite 10 km.

Elle a devancé lundi la Française Anaïs Chevalier-Bouchet (à 9''), qui décroche sa troisième médaille olympique, et la Norvégienne Marte Olbu Roeiseland (à 15'').

Avec aucun top 20 en Coupe du monde cet hiver, les Suissesses ne se faisaient guère d'illusions pour ce 15 km olympique. Derrière Lena Häcki , qui a évolué à son niveau avec 4 fautes au tir, la vice-championne olympique de Sotchi en 2014 Selina Gasparin (62e) et la jeune Amy Baserga (69e) ont fini au-delà de la 60e place. Gasparin a manqué sept tirs sur 20, soit 7' de pénalité.

ATS
Catégories