«L’émotion est très grande en ce moment» : Roger Schwery, commandant de la PdG

Roger Schwery ©Keystone-ATS
PdG
Christophe Moreillon
Journaliste sportif RP

C’est le jour J ! Après quatre ans d’attente et un report de 24h, le départ de la Patrouille des Glaciers sera donné ce mercredi soir à Zermatt. Ce sera également la première pour le Haut-Valaisan Roger Schwery au commandement de l’épreuve.

Sa dernière édition remontait à 2018 ! Après quatre ans d’attente, la Patrouille des Glaciers fait son grand retour. Les premiers départs de cette cuvée 2022 seront donnés ce mercredi soir à Zermatt où la pression monte. La station haut-valaisanne a été prise d’assaut par les patrouilles et leurs proches. Ce mercredi durant toute l’après-midi, tout ce beau monde a pris son mal en patience. Une patience qui avait déjà été mise à mal par un report de 24h des départs, afin de bénéficier d’une fenêtre météo plus favorable et pouvoir assurer les derniers travaux de sécurisation du parcours.  Écoutez à ce propos le commandant de la PdG, le colonel EMG Roger Schwery.

Roger Schwery: «Reporter les départs était une bonne décision pour tout le monde»

Le commandant Roger Schwery prend les précautions d’usage. Le Haut-Valaisan de 54 ans, qui a participé à plusieurs PdG par le passé, vit sa première édition au poste de commandant. Lorsqu’on l’a rencontré en début d’après-midi, nous lui avons demandé comment il vivait ce nouveau rôle, et aussi ce qu’il s’apprêtait à dire, quelques heures plus tard, aux patrouilleurs lors du traditionnel briefing qui se déroule dans l’église de Zermatt.

Roger Schwery: «Je dois me battre pour ne pas verser de larmes»

On peut imaginer que cette émotion sera encore bien présente ce soir, sur les coups de 21h30, au moment de donner le départ de cette Patrouille des Glaciers 2022.

D'excellentes conditions météorologiques

Une PdG qui devrait se dérouler dans de bonnes conditions. En tout cas pour cette première série de départs de Zermatt et Arolla. Les prévisions, à prendre avec des pincettes puisqu’elles peuvent encore évoluer, pour la nuit de vendredi à samedi ne sont pas aussi bonnes. Il faut dire que ce mercredi et jusqu’à jeudi, le ciel devrait être idéal. C’est ce qu’assure l’officier spécialiste Olivier Duding.

Olivier Duding: «Ces conditions idéales valident le report des départs»

Le départ de la 23e édition de la Patrouille des Glaciers sera donné ce soir à 21h30, à Zermatt. 308 équipes s’élanceront alors sur un parcours de 57,5 kilomètres et 4'386 mètres de dénivelé positif. Dès 3h30 du matin, 357 trios partiront eux d’Arolla sur un tracé de 29,6 kilomètres pour 2'220 mètres de dénivelé.

CM/JG
Dossier Patrouille des Glaciers