Le Valais manque d'hébergements d'urgence, selon un élu UDC

Le Passage, nouveau lieu d'hébergement d'urgence pour les sans-abris à Genève, propose des chambres de deux ou trois lits. Géré par l'Armée du Salut, il peut accueillir 62 personnes 365 jours sur 365, 24 heures sur 24. ©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Grand Conseil
Didier Morard
Journaliste

Actuellement, uniquement l'association « Chez Paou » propose un service d'hébergement d'urgence situé dans le Valais Central. Il y a également deux appartements gérés par l'association le Tremplin à Martigny.

Le Valais manque d'hébergements d'urgence, selon un député-suppléant UDC. Jean-Philippe Gay-Fraret demande au Conseil d'Etat de faire un bilan de la situation et des besoins actuels dans le canton. L'élu d'Evionnaz estime que l'Etat pourrait faciliter la création d'offre en hébergement d'urgence grâce aux institutions déjà existantes en Valais et ainsi limiter les coûts de nouvelles structures. Dans son postulat, Jean-Philippe Gay-Fraret estime que la demande en hébergement d'urgence a augmenté ces derniers mois. Il rappelle que ces lieux d'aide apportent à des personnes précarisées un lit, un repas, une douche et de la sécurité.

Le texte sera débattu au Grand Conseil lors de la session de mai.

DM
Thèmes liés à l'article
Grand ConseilUDCVrParlement
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Ce SoirAMIR