Le procès de Sepp Blatter et Michel Platini est annoncé en juin

L'ancien président de la FIFA Sepp Blatter comparaitra en juin avec Michel Platini devant le Tribunal pénal fédéral (archives). ©KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI
Tribunal péna..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le procès de Sepp Blatter et de Michel Platini devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) est agendé dès le 8 juin. Les anciens présidents de la FIFA et de l'UEFA comparaissent en particulier pour un paiement illégal de 2 millions de francs.

Les deux anciens dirigeants sont également poursuivis pour gestion déloyale, abus de confiance et faux dans les titres. Michel Platini est accusé d'avoir remis en 2011 à la FIFA une facture présumée fictive pour son activité de conseiller pour la Fédération dans les années 1998 à 2002, indiqué mardi le Tribunal basé à Bellinzone.

Le triple Ballon d'Or a conseillé Sepp Blatter lors du premier mandat du dirigeant suisse à tête de la FIFA, selon un contrat écrit signé en 1999. Selon ce document, la rémunération annuelle a été fixée à 300'000 francs, "facturée par M. Platini et intégralement payée par la FIFA", rappelait début novembre le Ministère public de la Confédération.

Aux dépens de la FIFA

Or en 2011, "plus de huit ans après la fin de son activité de conseiller", l'ex-capitaine des Bleus "a fait valoir une créance de 2 millions de francs suisses", acquittée par l'instance du football "avec le concours" de Sepp Blatter. Selon le MPC, ce paiement a été effectué sans fondement et au détriment de la FIFA.

Sepp Blatter a justifié ce versement tardif en rappelant que la FIFA n'était initialement pas en mesure de payer la totalité de la somme. C'est pourquoi le paiement aurait été retardé. La procédure a été déclarée et approuvée par la FIFA, selon lui.

Complot contre Platini dénoncé

De son côté, l'avocat de Michel Platini n'a cessé de marteler l'innocence de son client au vu des pièces produites. La procédure pénale aurait dû selon lui être abandonnée depuis longtemps.

Dominic Nellen, l'avocat de Michel Platini, a déclaré mardi dans un communiqué que l'affaire contre son client était politiquement motivée. C'était pour empêcher le Français de devenir le président de la Fifa.

Me Nellen aura bientôt accès aux dossiers de la procédure pénale contre l'ancien procureur fédéral Michael Lauber et le président de la Fifa Gianni Infantino. "Cela nous fournira des informations supplémentaires sur la collusion qui a permis à Infantino de prendre le relais à la présidence de la Fifa en initiant et en exploitant l'affaire contre mon client", écrit M. Nellen.

Le procès est agendé jusqu'au 22 juin.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus