Le pari perdu de Christian Constantin

Christian Constantin  battu 3-1 par les Young Boys pour son retour sur la ligne de touche. ©KEYSTONE/Manuel Lopez
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Christian Constantin n'est pas un magicien. Le président ne sera pas le premier entraîneur du FC Sion à gagner un match de championnat à Berne depuis 1996.

Appelé à remplacer sur la ligne de touche Paolo Tramezzani suspendu, Christian Constantin n'a pas pu empêcher la treizième défaite de rang des siens face aux Young Boys au Wankdorf. Sans doute un brin trop timoré, les Sédunois se sont inclinés 3-1 pour un... 37e match consécutif sans victoire à Berne.

Mené au score sur un malheureux autogoal de Wesley à la 21e, le FC Sion a eu le bonheur d'égaliser à la 55e sur une percée de Filip Stojilkovic. Mais quelques secondes plus tard, Fabian Rieder pouvait redonner l'avantage à ses couleurs sur un service en or de Wilfried Kanga. Les Sédunois devaient rester dans le match jusqu'au 3-1 du revenant Meschack Elia à la 88e. Deux minutes avant ce dernier but, Stojilovic avait eu une chance en or pour signer le 2-2. L'attaquant sédunois devait toutefois se heurter à un Anthony Racioppi qui a réussi l'arrêt qu'il fallait.

A la faveur de ce succès, les Young Boys reviennent à sept points du FC Zurich qui accueillera le FC Bâle dimanche dans le choc au sommet de cette 23e journée. Si le quadruple Champion de Suisse entretient encore l'espoir de conserver sa couronne, le FC Sion a suffisamment de marge sur la barre pour ne pas trembler après n'avoir cueilli que deux points lors de ses quatre derniers matches. La venue de Lausanne mercredi à Tourbillon devrait permettre aux joueurs de Christian Constantin de se remettre dans le bon sens de la marche.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus