Le Groupement suisse pour les régions de montagne soutient les mesures en faveur des médias

Aide aux médias © Keystone-ATS GAETAN BALLY
Votations
Nathalie Terrettaz
Journaliste RP

Le SAB recommande de voter « Oui », lors des votations fédérales du 13 février 2022. Le train de mesures renforce de manière ciblée les médias régionaux. Limitée dans le temps, ces mesures encouragent également la publication d’informations de qualité en ligne.

Depuis 2003, environ 70 journaux ont disparu. Ce processus de concentration touche en premier lieu les régions de montagne et rurales, indique le communiqué du Groupement suisse pour les régions de montagne.

Dans ces régions, les abonnés potentiels et les opportunités publicitaires sont beaucoup plus faibles que dans le reste du pays. Le train de mesures vise justement à renforcer les médias régionaux.

Ce sont les médias régionaux qui publient des informations liées à leur région respective, souligne encore le communiqué. Ils diffusent des nouvelles relatives aux résultats des clubs sportifs ou liées aux évènements culturels, ainsi qu’à des décisions politiques prises aux niveaux communal et cantonal. C’est grâce aux médias régionaux que les évolutions de la vie sociale, culturelle, économique et politique atteignent le public. Les médias régionaux constituent des plateformes de dialogue politique et représentent ainsi un élément crucial du processus démocratique. Les médias régionaux ne peuvent assumer ce rôle que lorsqu’ils sont économiquement indépendants. C’est pour cela que le train de mesures renforce de manière ciblée les médias régionaux. L’argent ne va donc aucunement dans les caisses des éditeurs, indique enfin le communiqué. Les médias peuvent ainsi poursuivre leur rôle d’observateurs critiques et indépendants. En plus, le train de mesures est limité pour une durée de sept ans.

Le paysage médiatique suisse est soumis à d’importants changements. Les recettes publicitaires connaissent un fort déclin. De plus en plus d’informations sont consommées sur des sites Internet. Les éditeurs ont réagi à cette évolution, en publiant davantage d’informations en ligne. Toutefois, la maîtrise de ce processus de transformation constitue un important défi. Le Conseil fédéral et le Parlement fédéral veulent ainsi soutenir les médias, par le biais d’un train de mesures limité dans le temps. L’encouragement indirect à la presse sera renforcé. Les stations de radio et de TV régionales obtiendront davantage de soutiens financiers et la qualité de l’offre journalistique en ligne sera améliorée. Le SAB est en faveur de ce train de mesures et recommande de voter clairement « Oui », lors des votations fédérales du 13 février 2022.
NT/c
Les articles les plus lus