Le bronze pour Lara Gut-Behrami en géant, Hector en or

Lara Gut-Behrami, le poing serré, est allée chercher la médaille de bronze en géant ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
JO 2022
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Lara Gut-Behrami a décroché le bronze du géant olympique à Pékin. Le titre est revenu à la Suédoise Sara Hector et l'argent à Federica Brignone.

Ne jamais sous-estimer le coeur d'une championne. Après deux dernières semaines compliquées en Coupe du monde, "LGB" avait choisi de faire une pause pour préparer au mieux cette échéance olympique et bien lui en a pris. Il s'agit de la deuxième médaille olympique pour la Tessinoise après le bronze en descente à Sotchi.

Après une première manche qui l'a vue être reléguée à plus d'1''50, la skieuse de Comano a répondu de la meilleure des manières avec le meilleur chrono de la deuxième manche. Et sans un immense coup de carre après quelques portes, la championne du monde en titre aurait peut-être pu prétendre à mieux. Mais avec 0''72 de retard sur Sara Hector au final, la Tessinoise n'aurait certainement pas pu aller chercher l'or.

Leader de la Coupe du monde de la discipline grâce à ses cinq podiums consécutifs, Sara Hector met un point d'exclamation à une saison exceptionnelle. La Scandinave est montée en puissance pour devenir la meilleure géantiste actuelle et mériter pleinement ce titre. A la deuxième place, Federica Brignone prouve qu'elle est toujours présente lors des grands rendez-vous.

Des favorites fragiles

Les Suissesses ont fini dans le peloton. Wendy Holdener a fini au 9e rang, Michelle Gisin au 10e et Camille Rast au 16e.

Ce fut difficile pour les favorites. La première manche a été notamment fatale à la championne olympique 2018 de la discipline, la superstar américaine Mikaela Shiffrin, qui est partie à la faute dans le premier mur. L'Italienne Marta Bassino, détentrice du Globe de la discipline, a connu le même sort.

Quant à Petra Vlhova, elle n'a pas connu l'élimination, mais n'a jamais trouvé le bon rythme lors des deux parcours. La Slovaque a finalement terminé au 14e rang.

A noter encore la terrible chute de Nina O'Brien juste avant de couper la ligne en deuxième manche.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus