Lausanne et Genève piégés par les Tessinois

Jiri Sekac la tête basse après la défaite du LHC contre Ambri ©KEYSTONE/POSTFINANCE/CYRIL ZINGARO
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Lausanne et Genève ont commencé les pré-play-off par un revers. Dans cette série en best of 3, les Vaudois se sont inclinés 2-1 chez eux contre Ambri, alors que les Aigles ont perdu 2-1 devant Lugano.

C'était le pire des scénarios pour le LHC. Commencer cette petite série par une défaite et devoir se déplacer dimanche au Tessin avec l'interdiction de perdre. Eh bien les Vaudois devront aller chercher une victoire chez les Biancoblu s'ils n'entendent pas terminer leur saison dimanche.

Lausanne aurait mérité mieux. Lausanne aurait dû gagner. Mais Lausanne n'a pas su profiter de ses occasions. Miele a attrapé le poteau, Genazzi a manqué une cage vide, Sekac l'a imité en tout début de troisième tiers. Et Bertschy a vu son 2-1 refusé pour un hors jeu.

Appliquant un fore-check très haut, Ambri a ennuyé Lausanne dans les premières minutes de la rencontre. Et sur une erreur de placement de Bertschy, c'est Pestoni qui a pu ouvrir la marque sur un bout de power-play à la 7e. Outsiders, les Léventins ont accueilli cette réussite avec une joie non dissimulée, bien conscients que leur survie dans cette série passerait par ce genre d'actions. Et les Vaudois ont été fort bien inspirés d'égaliser rapidement grâce à Ken Jäger, particulièrement en verve ces dernières semaines.

Mais voilà, à force de ne pas concrétiser, les Lausannois se sont retrouvés à la merci d'une erreur. Celle-ci est arrivée à la 52e lorsque Brendan McMillan a pu battre Tobias Stephan. A noter que le portier des Lions n'a pas sorti sa meilleure copie sur ce lancer. Lausanne va donc se rendre dimanche à la Gottardo Arena avec l'obligation de gagner devant un public bouillant acquis à la cause des Léventins. John Fust devra trouver les bons mots.

Genève dans le même cas

Le constat est similaire pour les Genevois. Eux aussi ont encaissé l'ouverture du score. Un but d'Arcobello à la 9e inscrit en infériorité numérique. Eux aussi ont égalisé lors du tiers initial. C'est Sami Vatanen qui a nivelé la marque en power-play à la 20e.

Les Bianconeri ont repris l'avantage à la 26e grâce à Daniel Carr. C'est Mike Völlmin qui s'est un peu mélangé les pinceaux derrière le but de Descloux et qui a permis aux Tessinois de prendre l'avantage. Et durant ce tiers intermédiaire, les joueurs de Chris McSorley se sont montrés plus dangereux que ceux de Jan Cadieux.

Les Grenat ont bien entendu tout tenté dans le dernier tiers pour renverser la vapeur ou au moins accrocher une prolongation, mais la défense tessinoise a bien tenu autour de Niklas Schlegel.

Comme les Vaudois, les Genevois se trouvent maintenant dans une situation inconfortable avec une épée de Damoclès sur la tête pour leur déplacement dimanche au Tessin. Dans ces séries courtes, ce ne sont pas les meilleures formations qui l'emportent mais celles qui sont les plus opportunistes. On l'avait d'ailleurs bien vu l'année passée avec l'aventure de Rapperswil qui était allé en demi-finale après avoir écarté Bienne puis Lugano.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus