Lausanne égalise, Bienne battu

La joie de Francis Paré sur le but décisif en prolongation ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Hockey sur gl..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Dans la deuxième soirée des play-off de National League, Lausanne a égalisé face à Fribourg. Francis Paré a délivré le LHC en prolongation à la 72e pour un succès 5-4.

Quelles émotions à Lausanne. Après un premier match solide défensivement des deux côtés, l'acte II est un peu parti dans tous les sens. Et au final, ce sont les Vaudois qui sont allés chercher ce point en prolongation sur un très beau lancer de Francis Paré.

Alors que les play-off offrent souvent des matches serrés, ce deuxième acte entre Lausanne et Fribourg a dérogé à la règle. En tout cas durant le tiers initial et dans la troisième période. Car dans le premier et le troisième vingt, ce sont quatre réussites qui sont tombées, deux de chaque côté.

Les Dragons ont ouvert la marque sur power-play à la 5e via Gunderson qui a profité d'un excellent écran de Julien Sprunger. A la 6e, ce sont les Vaudois qui ont pu égaliser grâce à une nouvelle montée de Martin Gernat. Connu pour son flair offensif, le défenseur slovaque sent quand il doit monter. Le LHC a pris l'avantage à la 15e grâce à Tim Bozon sur un bon travail de Bertschy, mais les Fribourgeois ont nivelé la marque à la 18e sur un shoot raté de Benoît Jecker qui s'est transformé en assist parfait pour Sandro Schmid.

La troisième période a amené de nouvelles émotions avec des Lausannois qui ont pris l'avantage avant de voir les Dragons répliquer à deux reprises par Marchon et Mottet. Mais les hommes de Christian Dubé ont trop reculé et le LHC a pu revenir au score à 32 secondes de la fin de la troisième période. Et dire que quelques instants avant, DiDomenico a manqué une cage vide...

Au final, Lausanne a eu cette réussite qui permet de faire basculer une rencontre. Tout le monde est déjà impatient de l'acte III à Fribourg mardi.

Zoug et Rapperswil solides

Le champion n'a pas fait de détails au Tessin pour une victoire 6-2. Les joueurs de Dan Tangnes ont tout de même dû attendre le début du troisième tiers et une double supériorité numérique pour faire passer le score de 1-1 à 1-3 grâce à Djoos et Herzog. Les joueurs de Chris McSorley ont perdu les pédales entre la 49e et la 50e et Hofmann a pu inscrire le 5-1.

Dans la série entre Davos et Rapperswil, ce sont les Saint-Gallois qui ont fait le break. Un succès 4-1 qui porte la marque de Roman Cervenka, auteur d'un doublé. Mais le Tchèque n'est pas le seul artisan de la bonne tenue des Lakers, puisque Gian-Marco Wetter y est allé de son but après avoir inscrit deux réussites lors du premier acte.

Baltisberger délivre Zurich

Le troisième duel entre Bienne et Zurich s'est joué sur des détails. Chris Baltisberger a inscrit l'unique but de la rencontre à la 89e. De part et d'autre, on a choisi d'être plus consciencieux défensivement après les boulevards laissés lors des deux premiers matches.

Zurich a dû rapidement composer sans son top scorer Denis Malgin, sonné après une charge mammouth de Schneeberger. Mais les Lions ont pu compter sur un Jakub Kovar très présent dans les cages. Le Tchèque a même refusé un but quasi fait à Indrasis.

Laissé seul, Baltisberger a eu le temps d'armer son tir qui a pris Elien Paupe en défaut. Zurich pousse un immense ouf de soulagement car avec un retard de 3-0 dans cette série, on imaginait mal les joueurs de Grönborg capables de revenir.

ATS
Catégories