Lando Norris prolonge avec McLaren jusqu'en 2025

Le Britannique Lando Norris (à droite, en compagnie de Max Verstappen) poursuivra sa carrière chez McLaren. ©KEYSTONE/EPA AP POOL/KAMRAN JEBREILI / POOL
Automobilisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le pilote britannique Lando Norris, 22 ans, a prolongé son contrat jusqu'en 2025 avec McLaren, a annoncé mercredi l'écurie avec laquelle il pilote en Formule 1 depuis 2019.

"C'est un message fort, c'est là où je veux être, là où je veux remporter des courses, des podiums et le championnat" dans les années à venir, a expliqué Norris, 6e dans la hiérarchie des pilotes de F1 en 2021, lors d'un point presse virtuel.

"Chez McLaren, nous avons des objectifs très ambitieux pour l'avenir, nous voulons revenir à une position où nous nous battons régulièrement pour les victoires en course et pour le championnat", a expliqué le Team Principal de McLaren, l'Allemand Andreas Seidl.

"Ce contrat est un grand engagement de notre part, nous croyons fortement au talent de Lando, nous pensons qu'il peut être un élément clé pour atteindre cet objectif", a-t-il assuré.

McLaren a fini 4e du championnat des constructeurs en 2021, avec aussi Daniel Ricciardo, sous contrat pour encore deux saisons. L'écurie n'a plus gagné le championnat constructeurs depuis 1998, à l'époque du Finlandais Mika Hakkinen, et le championnat des pilotes depuis 2008 avec Lewis Hamilton.

Norris avait déjà prolongé "pour plusieurs années" en mai 2021. Cette fois, "il s'agit plus ou moins d'une extension du contrat existant, qui ne nous aurait apporté que deux années supplémentaires avec Lando", a précisé Seidl.

Un choix risqué ?

Alors que la saison 2022, qui débute à Bahreïn le 20 mars, sera marquée par une toute nouvelle réglementation technique qui pourrait bouleverser l'ordre établi, s'engager sur le long terme peut être jugé comme risqué.

"Bien sûr, il y a des opportunités pour les autres équipes de faire de grands pas en avant et peut-être que nous allons reculer, mais je ne pense pas que ce soit quelque chose dont nous devons nous inquiéter", a soutenu Norris, répétant avoir "confiance en l'équipe".

Révélant avoir eu "des petits contacts" avec d'autres écuries mais "rien de sérieux", Norris a expliqué avoir "pesé tous les facteurs dans (son) intérêt".

"J'ai tenu compte de ce qui aurait pu se produire dans les années à venir avec le départ de pilotes, etc. Mais, en fin de compte, McLaren était toujours la meilleure option pour moi", a expliqué le pilote.

Norris n'a pas encore remporté de Grand Prix, en 60 départs, mais il est déjà monté cinq fois sur le podium et avait signé la pole position fin septembre à Sotchi, en Russie.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus